Changer de République ou changer la République ?

Edwy Plenel, président et cofondateur de Mediapart, et Paul Alliès, président de la Convention pour la 6ème République, tiendront conjointement une conférence-débat sur le bilan de la cinquième République, celui du quinquennat qui s'achève et sur l'indispensable réflexion qui doit conduire à l'avènement de la 6ème République ainsi que la nécessaire revitalisation du parlement.
  • Date Du 23 février 2017 Au 23 février 2017
  • Lieu La conférence-débat se tiendra au Petit Kursaal (place Granvelle) à Besançon à partir de 20h.
  • Réservation, inscription Participation de 5 €, entrée gratuite pour les sans emploi, les jeunes et les étudiants. Réservations possibles auprès de la librairie L'Intranquille, 59 rue des Granges, 25000 Besançon. 03.81.58.76.60, reservation@librairie-intranquille.fr
  • Information Une séance de dédicaces, par Edwy Plenel et Paul Alliés, de leur ouvrage respectif aura lieu à partir de 17h30 à L'Intranquille.

edwy-plenel
paul-allies
Partout en Europe, la révolution numérique a fait naître un nouveau désir de démocratie, social autant que politique. En France, il a pris une tournure particulière au cours de la dernière décennie : les électeurs sont plus nombreux à se détourner des urnes, comme pour mieux dire le discrédit qu'ils portent à notre système politique, à un président qui outrepasse largement ses fonctions, à des institutions à bout de souffle, à un personel politique qu'ils estiment corrompu. Pour autant, ce rejet n'est pas négatif et les aspirations à une réforme politique de la Vème République existent bel et bien dans les couches populaires comme dans les milieux dirigeants. Tel est le constat de Paul Alliès, professeur émérite de science politique à l'université de Montpellier et président de la Convention pour la VIème République, dans son nouvel ouvrage, publié en janvier 2017 aux éditions Don Quichotte, Le rêve d'autre chose, Changer la République ou changer de République. (préfacé par Edwy Plenel)

La révolution numérique précisément Edwy Plenel, président et cofondateur de Mediapart, et toute l'équipe de Mediapart en sont les acteurs depuis la création en décembre 2007 et la mise en ligne en mars 2008 d'un journal  totalement indépendant. L'objet, l'existence même de Mediapart  sont de livrer aux abonnés, aux lecteurs, aux citoyens une information libre de toute pression économique ou politique. Et cette information se fonde sur des constats clairs et sans détour, qu'il s'agisse du dévoiement de la Vème République, de sa véritable privatisation à des fins claniques et personnelles dans le quinquennat qui s'est achevé en 2012 ou du mépris des engagements initiaux et de l'électorat dans le quinquennat qui s'achève de façon pathétique. Et toutes ces dérives ont fait le lit de la démagogie et de l'extrême droite. Tel est le constat d'Edwy Plenel, dans son nouvel ouvrage, publié en janvier 2017 aux éditions Don Quichotte, Sonnons l'alarme ! Faits et gestes de la présidence Hollande.

Dans De la démocratie en Amérique, Alexis de Tocqueville s'alarmait de la "tyrannie douce" où " les citoyens sortent un moment de leur dépendance pour indiquer leur maître, et y rentrent". Pierre Mendès-France aimait souligner que "la démocratie, c'est beaucoup plus que la pratique des élections et le gouvernement de la majorité", mais " un type de mœurs, de vertu, de scrupule".


paul
edwy

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.