8ème édition du Festival Cinéma et Droits Humains, du 7 au 12 nov. 2017

Pendant 6 jours, Amnesty International France propose des projections de longs métrages, fictions et documentaires, pour porter un regard critique sur le monde et susciter l’engagement en faveur des droits humains au Cinéma Le Reflet Médicis (Paris, 5ème)

affiche-fest-film-ai-2017-420x594
La 8ème édition du Festival Cinéma et Droits Humains se tiendra du mardi 7 au dimanche 12 novembre prochains, au Cinéma Le Reflet Médicis à Paris.

Pendant 6 jours, Amnesty International France propose des projections de longs métrages de fictions et documentaires, pour porter un regard critique sur le monde et susciter l’engagement en faveur des droits humains. Les projections sont toutes suivies de débats avec les équipes des films et/ou des spécialistes.

Se faisant l’écho d’un cinéma engagé pour les droits humains, le Festival donne la parole aux victimes et à ceux qui se battent au quotidien pour faire avancer les droits, à travers une sélection riche et de qualité de fictions et de documentaires.

A l’affiche cette année : les violences faites aux femmes et aux enfants (Jusqu’à la garde / Maman Colonelle / I am not a witch), la condition des réfugiés en France (Une saison en France), la transsexualité et le changement de sexe (Coby) et l’exploitation humaine (Makala).

Cette édition du Festival Cinéma et Droits Humains est parrainée par le scénariste, réalisateur et critique de cinéma Franco-irakien Abbas Fahdel.

Comme chaque année, à l’occasion du festival, le public est appelé à se mobiliser pour une personne dont les droits sont bafoués. Pour cette 8ème édition, il s’agit de Ni Yulan, avocate chinoise engagée dans la lutte contre les expropriations et expulsions forcées. Elle est poursuivie, harcelée par les autorités chinoises et empêchée de quitter la Chine.

Retrouvez le programme complet de la 8ème édition du Festival Cinéma et Droits Humains !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.