Portfolio

Les Damnés de l’alu #2 - Reprise, liquidation, autogestion ?

Portraits, en images cette fois, des salariés de MBF à Saint-Claude. En grève depuis plus de deux mois, ils ne veulent pas rester invisibles ni impuissants face aux choix qui les concernent.
  1. Entre une direction qui s’est barrée avec le pognon et des clients qui se désengagent de leurs commandes pour délocaliser, le sort des MBF est suspendu à une décision du tribunal qui est repoussée à chaque audience. 
    Ils ont multiplié les manifs, organisé un tour de France des fonderies pour coordonner la lutte, fait une grève de la faim au pied de Bercy pour obtenir une entrevue. Ils travaillent sur un projet de SCOP pour maîtriser leur avenir et se diversifier. Beaucoup de promesses en cette période électorale, des pressions aussi pour qu’ils livrent les pièces qu’il leur reste, leur dernier moyen de négocier. Au milieu de tout cela, de la lassitude, la peur de l’avenir, mais aussi une volonté farouche de montrer qu’ils ne comptent pas rester passifs. 

    Merci à Recep d’avoir été le premier à se prêter au jeu des portraits avec l’une des pièces qu’ils fabriquent. Merci à tous pour leur détermination et leur sourire.

  2. Gilles

  3. Viang

  4. Koray 

  5. Maria

  6. Pascal

  7. Mevlüt

  8. Dalila

  9. Carlos

  10. Meam Anita

  11. Cemil

  12. Hamid

  13. Frédéric, dit Le Breton 

  14. Nail

  15. Mostapha 

  16. Tina

  17. Hasan

  18. Youssef

  19. Saverio

  20. Pascoal 

  21. Rifat

  22. Kamal

  23. Olivier

  24. Fabienne 

  25. L’usine
     

  26. Cihan

    L’expo est visible à l’usine évidemment, ainsi qu’au café de la Maison du peuple, à Saint-Claude. Merci à la Frat’ pour l’impression !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.