Grippe aviaire

Qu'est-ce que cette histoire de "grippe aviaire"?

D'après nos énarques Omniscients, à la science infuse elle serait transmise aux canards par les oiseaux sauvages migrateurs ... dont acte

Si j'ai bien compris, les oiseaux sauvages migrent du nord vers le sud à l'automne et transmettraient, au passage, le virus à la faune domestique ... d'où confinement, abattage sur une grande échelle pour soit disant éradiquer la maladie.

Que se passe-t-il en ce moment ... les mêmes oiseaux contaminateurs remontent d'Afrique vers le nord. S'ils remontent c'est qu'ils ne sont pas tous morts de leur grippe et qu'il vont retransmettre leur fameux virus au passage.

Et ce phénomène n'aurait lieu qu'à un seul endroit: le Sud-Ouest. Il n'est pas question de grippe aviaire ailleurs alors que les migrateurs passent aussi par l'Alsace et surtout l'Europe de l'est. Le plus amusant c'est que ma municipalité obéissante a enfermé et grillagé les volatiles de notre parc de loisirs. une belle affichette vous informe que le confinement est obligatoire ... le plus drôle c'est que j'ai vu un couple de rouge gorge entrer dans l'espace supposé être sécurisé, petits ils passent entre les mailles du grillage ... et eux ils ne seraient pas susceptibles de propager cette épizootie ???? il faut les tuer !!!!

Conclusion quel est le véritable motif de ce monumental gâchis qui consiste à tuer sans discernement tout ce qui vole ... sauf les sauvages  ... là les énarques n'ont pas la solution pour les décimer.

La destruction de tous les petits élevages du Gers et d'ailleurs a une autre raison: faire disparaitre ces exploitations afin de laisser la FNSEA organiser des élevages industriels de milliers de canards confinés dans des hangars, qui ne verront jamais la lumière du soleil ni la mare et ainsi capter le marché et y faire la pluie et le beau temps. Que les petits agriculteurs en crèvent peu importe ... peu importent les suicides d'éleveurs désespérés étranglés par les énarques et par les banques, crédit agricole en tête (témoignage entendu sur France Inter hier matin) et témoignage reçu par un éleveur du Limousin qui n'a reçu aucun centime pourtant promis par les politicards

Cette FNSEA n'est elle pas la responsable de cette épizootie en industrialisant la filière et je fais naitre ici, je transporte là pour élevage puis je transporte ailleurs pour engraisser et enfin je transporte encore une fois pour le gavage ... Il ne faut pas avoir fait 10 années d'études en médecine pour savoir que les grandes concentrations sont le meilleur ferment du développement des pandémies, de même la monoculture est aussi source du développement des maladies des végétaux.

N'y a-t-il pas aussi une raison dans l'alimentation industrielle qui ne serait pas sans rappeler l'histoire de la vache folle?

De toute façon, une fois de plus ce sont les solutions de gribouilles pétris de certitudes absolues qui sont adoptées.

La grippe aviaire n'est pas transmissible à l'homme alors pourquoi massacrer ces bestioles au lieu de les destiner à la consommation puisqu'il faut les abattre ....

Moi, j'ai la certitude absolue que ce que le gouvernement et ses zélites si géniales veulent nous faire avaler n'a qu'un très lointain rapport avec la réalité des faits.

Il faut détruire l'agriculture paysane c'est le vrai motif de cette campagne dite"d'information" afin de alisser libre cours à une industrialisation genre ferme de mille vaches.

Le manque de reconnaissance du travail de ceux qui nous nourissent est flagrant et les multinationales un jour où l'autre n'auront plus que ça pour se nourrir: du fric mais ils en crèveront.

Amis du monde agricole paysan avec lesdquels je vis la mort lente vous est impoosée au nom de la sacro sainte RENTABILITE

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.