Portfolio

COMMEMORATION DE L'ESCLAVAGE EN MARTINIQUE ;VICTOR SCHOELCHER C'EST QUI?

    • Schoelcher, en 1830, acquis à la cause des planteurs, s’oppose à l’abandon de la peine du fouet  sans lequel « les maîtres ne pourraient plus faire travailler dans les plantations ».

    Au même moment, il refuse l’abolition de l’esclavage car il ne voit pas « la nécessité d’infester la société active (déjà assez mauvaise) de plusieurs milliers de brutes décorées du titre de citoyen. »

    La position de Schoelcher évolue à la suite d’un second voyage.

    Nommé sous-secrétaire d’État aux Colonies dans le gouvernement provisoire de 1848, il contribue à faire adopter l’abolition immédiate de l’esclavage qui, vu la situation de résistance des esclaves aux colonies, et l’abolition déjà intervenue dans les colonies anglaises en 1833, est alors inévitable...

    -Je tenais à remercier du plus profond de mon cœur les activistes et en particulier ces 2 ravissantes portes paroles dont l'une au moins a été maintenue en garde à vue...

     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.