Portfolio

LE CORPS ÉLECTORAL DE NOUVELLE-CALÉDONIE VENDU PAR LA FRANCE AUX INDÉPENDANTISTES.

  1. -Les accord de Nouméa avaient prévu un gel du corps électoral pour les résidents de moins de 10 ans concernant le vote des provinciales(3), mais pas forcément pour les 3 référendums successifs à l'autodétermination et encore moins pour le durcir...
    Ces forceps à l'indépendance avec ses modifications successives s'apparentent à une machination ridicule pour tous les résidents...

    -Le corps électoral des référendums de sortie est gelé au 31 décembre 1994, hormis les jeunes qui accèdent à la majorité.
    Le corps électoral des élections du Pays « les provinciales », dont il est question ici, est gelé par l’accord de Nouméa à 10 ans de présence continue, mais la réserve d’interprétation du Conseil constitutionnel dans sa décision n° 99-410 du 15 mars 1999 l’avait rendu « glissant ». La réforme constitutionnelle du 19 février 2007 contredit formellement cette réserve et gèle l’accession à la citoyenneté pour tous ceux qui sont arrivés postérieurement au 8 novembre 1998,

    - Quelque 41 000 résidents, non reconnus comme citoyens calédoniens, seraient exclus du vote sur les 171000 inscrits restants..

    -Je mets au défi Alain Christnacht ainsi que certains pro-independantistes étrangers d'investir dans ce pays sans risquer de tout perdre avec la revendication terrienne des kanaks
    -Ceux-ci ne sont pas des investisseurs et n'ont strictement aucun projet économique concret rassurant la population par le non respect notamment des clauses d'un contrat commercial international à l'image du désengagement de la société canadienne Falconbridge
    -La moitié de la population serait menacée de s'exiler dans un pays de rattachement ethnique dont se fichent ces décideurs de bonnes mœurs sans jauger des effets secondaires destructeurs...
    - Quels commentaires font-ils au sujet de la décision quelques jours avant le résultat du référendum du parti indépendantiste de déposer un projet de loi interdisant aux nouveaux résidents d'acheter de l'immobilier ancien et donc des terrains etc?
    Avec l'impossibilité ultérieure de ne plus pouvoir les revendre lors d'une réglementation autochtone.
    -Le Vanuatu archipel voisin anciennement le condominium franco-anglais des Nouvelles-Hébrides donna l'exemple en devenant le pays le plus pauvre du monde en terme de patrimoine par habitant. -Beaucoup migrèrent ensuite vers la Nouvelle Calédonie sans pouvoir compléter les autres résidents français exclus du corps électoral.
    -Concernant le prétexte d'occupation terrienne originelle ,
    Ils ne furent avec des polynésiens d'Ouvéa que très récemment les peuples premiers de cet archipel occupé antérieurement par des Austronésiens
    (de type asiatique) avant de se disputer les terres dans une rivalité fratricide à l'image de leurs 39 dialectes....

    -Il y a 5 000 ans environ (v. 3 000 av. J.-C.), des habitants du littoral de la Chine du sud, cultivateurs de millet et de riz, appelés Austronésiens par les archéologues, commencent à traverser le détroit pour s'installer à Taïwan. Vers 2 000 av. J.-C., des migrations ont lieu de Taïwan vers les Philippines. De nouveaux mouvements de populations commencent bientôt des Philippines vers Sulawesi et Timor et de là, les autres îles de l'archipel indonésien. Vers 1 500 av. J.-C., un autre mouvement mène des Philippines à la Nouvelle-Guinée et, au-delà, aux îles du Pacifique. Les Austronésiens sont sans doute les premiers navigateurs de l'histoire de l'humanité.

    Des amas de coquilles de mollusques ont été retrouvés à Nouméa (Ducos) et surtout à Koné (Foué), mais ils ont été exploités par les chaufourniers. Des artefacts humains y ont été retrouvés, d'origine incertaine (Sarasin-Roux).

    Les plus anciennes traces de peuplement de la Nouvelle-Calédonie retrouvées à ce jour remonteraient à la fin du IIe millénaire av. J.-C., soit il y a environ 3 200 à 3 300 ans. Il s'agirait de populations de langues austronésiennes dont l'autre caractéristique était de maîtriser l'art de la céramique.
    (wikipedia)

     

    https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/question-du-corps-electoral-revient-table-649704.html

    Joël

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.