Alicia Deys
Abonné·e de Mediapart

59 Billets

0 Édition

Événement 1 juil. 2021

Nuits Flamencas à Aubagne

Seul festival international de flamenco en partie gratuit en France, la 6ème édition des Nuits flamencas d'Aubagne propose trois jours de spectacles éclectiques. Avec des invités de marque, dont le baïlaor José Maya et le flûtiste Jorge Pardo.

Alicia Deys
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 1 juillet 2021 au 3 juillet 2021

Lieu

Aubagne, Centre ville, (Bouches-du Rhône)

Réservation

Réservation pour la soirée du 1er juillet : Plein tarif : 22 euros, tarif réduit : 18 euros. https://www.weezevent.com/jorge-pardo-trio Entrée libre les 2 et 3 juillet.


Affiche du festival Nuits flamenca

Juan Carmona, directeur artistique du Festival, la ville d’Aubagne, Nomades Kultur et l’association Aubagne Développement Culture et Création proposent une programmation flamenca prestigieuse au cœur de ville.

- Ce  1er juillet, à 21 heures, le festival les Nuits Flamencas s’associe au festival Marseille Jazz des Cinq Continents pour une soirée Flamenco Jazz au au Théâtre Comedia avec le flûtiste et saxophoniste madrilène Jorge Pardo, compagnon de route virtuose des deux géants Paco de Lucia puis  de Chick Corea, lequel sera  accompagné sur scène de la bailarina mexicaine Karen Lugo.

Jorge Pardo DR

- Vendredi  2 juillet, le guitariste  français Juan Carmona présentera sa nouvelle création  : invité de marque, l'époustouflant et merveilleux danseur José Maya, l'un des plus talentueux représentants masculins du baile flamenco, issu d'une lignée de légendaires artistes. Rendez-vous face à  la Grande Scène déployée sur  l’Esplanade de Gaulle.

José Maya Dr

- En clôture de cette 6ème édition des Nuits flamencas , sur la Grande Scène  également, la Compagnie Antonio Gades, présentera à 22 heures, le ballet Carmen, dont la  création scénique originale, fruit de la collaboration mythique entre le danseur et chorégraphe Antonio Gades et  Carlos Saura fut jouée en mai 1983 à Paris.

Ballet Carmen. Photo Jesus Vallinas

Danseurs : Jairo Rodríguez, Álvaro Madrid, Angel Navarro, Antonio Ortega, Pepe Vento, Miguel Lara, Miguel Ángel Rojas .

Danseuses : Ana del Rey, Ana Pardo, Cristina Carnero, Maria José López, Raquel Ortega, María Nadal, Silvia Vidal, Virginia Guiñales /

Chant : Alfredo Tejada, Aser Giménez, Juan Carrasco “Juañares”

Guitare : Basilio García, Antonio Solera

Cette édition 2021, propose également les célèbres sévillanes du groupe Giraldillo et des danseuses d’Aire Andaluz et de Acento Flamenco. Expositions et séances de cinéma sont également au menu.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses