Alicia Deys
Abonné·e de Mediapart

65 Billets

0 Édition

Événement 11 oct. 2018

ANABELLA ZOCH, CANTE Y LUCHA

Alicia Deys
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 12 octobre 2018 au 12 octobre 2018

Lieu

Maison de l'Amérique latine 217, BD Saint-Germain, 75007 Paris Tél. : 01 49 54 75 10 Ouverture : 12:00 heures - 15:00 heures et 19:00 heures - 22:30 heures www.mal217.org

Réservation

contacts : casasantafeparis@yahoo.fr

Information

concert à 21 heures


Anabella Zoch © DR
© Xavier Pintanel

Composition, voix, guitare, charango, Anabella Zoch, héritière talentueuse des grandes auteures-interprètes de la musique populaire argentine et latino-américaine, présentera son nouveau disque "#AHORA", un album composé de poésies arrangées sur des rythmes folkloriques traditionnels : zamba, chacarera, vidala, milonga, huayno, vals, tango, chamamé y "canción testimonial"."Mon nouveau disque est un disque rupturiste. " #AHORA" c'est la vie, la terre, l'amour, la peur de l'amour, la haine, le découragement, le désespoir, la prière, la maladie, la mort, le signe, la résistance, l'espoir et le retour ». Anabella Zoch fera résonner certaines des  chansons les plus emblématiques du patrimoine musical  argentin,  immortalisées par Mercedes Sosa, Violeta Parra et Victor Jara. Elle interprétera également quelques tangos et pièces d' Atahualpa Yupanqui. Dès le début de sa carrière en 1996, Anabella Zoch fut déclarée "Révélation" au  Festival de Cosquin et consacrée au  Festival de Varadero, d’où sont issus les plus grands artistes populaires d’Argentine. Le précédent de ses cinq derniers disques, « Espejo de amor » a été produit avec Peteco Carabajal, l'un des compositeurs majeurs du folklore argentin.

Très représentative du formidable mouvement féministe  qui rassemble aujourd'hui des millions de femmes argentines, l'artiste née à Nicolàs, dans la province de Buenos Aires,  témoignera ce 12 octobre 2018 de ce qui se joue actuellement dans son pays, elle-même étant à la tête de l'association "Mujer Pais". Portègne, dans la lignée ses aîné(e)s, elle porte haut et fort la défense des droits de l'homme, le chant des des exilés. L'hommage à Pacha Mama, la lutte pour la protection de la Terre nourricière sillonnent invariablement son répertoire.  

Mujer Pais* milite en faveur des « Femmes qui chantent », de leur place et du respect mérité qui leur est dû au sein du milieu musical  argentin.  Chaque samedi, son émission radiophonique « Anabella Zoch en La Folklórica » , diffusée sur  Radio Nacional Floklórica Argentina donne écho et vie en chansons à ce combat. Professeur formée à l’Ecole de musique populaire d' Avellaneda, Anabella  partage sa passion de la scène avec ces activités vibratoires multiformes : radio, cours,  ateliers de chant.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal — Écologie
L’industrie de la pêche est accusée d’avoir fraudé les aides Covid de l’Europe
Alors que s’ouvre le 27 juin la Conférence des Nations unies sur les océans, Mediapart révèle avec l’ONG Bloom comment les industriels de la mer ont fait main basse sur les indemnités destinées aux pêcheurs immobilisés durant la pandémie. Des centaines de navires, aux pratiques de pêche les plus destructrices pour les écosystèmes marins, auraient fraudé près de 6 millions d’euros de subventions publiques.
par Mickaël Correia
Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte
Journal — Fil d'actualités
L’Ukraine demande plus d’armes et de sanctions contre Moscou après des frappes sur Kiev
Le gouvernement ukrainien a réclamé dimanche plus d’armes et de sanctions contre Moscou aux pays du G7, réunis en sommet en Bavière (Allemagne), à la suite de nouvelles frappes russes survenues à l’aube sur un quartier proche du centre de Kiev.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet de blog
Pacification en Algérie
Témoignage d'un militaire engagé en Algérie ayant participé à la pacification engagée par le gouvernement et ayant rapatrié les Harkis de la D.B.F.M en 1962
par Paul BERNARDIN
Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Les taiseux d'Algérie
Dans un silence fracassant, excusez l'oxymore, les Algériens ont tu l'Algérie et sa guerre d'indépendance. Ils ne pouvaient plus en parler, des générations entières ont grandi dans le silence de leur père et de leur grand-père. Une mémoire calfeutrée derrière les non-dits omniprésents.
par dchraiti