Portfolio

Ça cogne en boxe loisir !

Le Boxing Beats se situe à Aubervilliers. Cette salle d'entraînement de boxe anglaise a été fréquentée par des champions comme Sarah Ourahmoune médaillée au jeux Olympique de Rio en 2016, mais il y a également des entraînements de boxe loisir pour se faire plaisir et transpirer sans avoir la pression de la compétition.
  1. Lundi et mercredi soirs, on se laisse guider par l'un des trois coachs ; Saïd Bennajem, Sounil Ouazani, ou Ahmed Herkati, on écoute leurs conseils et on met en pratique leurs consignes, au rythme de la musique électro ou du rap US.

    La salle est un grand hangar qui a été aménagée en salle de boxe, elle possède deux rings, plusieurs sacs, et du matériel. Elle a été repeinte entièrement par l'artiste Baye-Dam Cisse (ancien boxeur amateur de la salle) et donne un aspect de vieille salle de boxe américaine. 

     

  2. Pour démarrer l'entraînement, on commence par courir tous en ligne pour se chauffer tranquillement. Tout en courant on enchaîne mouvements de bras, mouvements de tête, flexions, extensions, on fait le canard pour faire travailler les articulations. Ce soir, c'est Saïd qui s'occupe de nous. Il a été champion de France amateur en 1990 et 1992, a obtenu le titre national professionnel dans sa catégorie en 1996, et il a été l'entraîneur de Sarah Ourahmoune pendant plus de 15 ans et surtout il est le champion de la discrétion et de l'humilité.

  3. Ensuite on se met deux par deux, on travaille sur des thèmes. Ce soir-là on a fait le jeu de la serviette. Ces petites serviettes coincées dans nos manches au niveau des épaules et des hanches ne doivent pas être attrapées par l'adversaire. Les déplacements rapides et les esquives sont de rigueur afin de ne pas se faire coincer. Et si on se fait arracher une des serviettes, on fait une pompe.

  4. Une pompe pour l'adversaire d'Audrey pas suffisamment rapide dans ses déplacements.

  5. Après avoir enchaîné plusieurs exercices à thème, on passe aux "mise de gants". Cet exercice consiste simplement à affronter l'adversaire après avoir enfilé bandes, casques, gants et protège dents, en suivant les consignes du coach qui nous donnent des thèmes ou nous laisse travailler de façon libre.

  6. Chiheb et Nordine au corps-à-corps.

  7. Danny en pleine mise de gants.

  8. Entre chaque round de 3 minutes on profite de 45 secondes de repos, ce soir-là les boxeurs loisir feront une dizaine de rounds.

  9. On finit par enlever les casques, les protège-dents, mais bien sûr on garde les bandes et les gants quand on passe aux sacs.

  10. Pendant plusieurs rounds, on frappe au sac soit encore une fois sur différents thèmes donnés par Saïd ou de façon libre, et en faisant par moment des accélérations au retentissement du coup de sifflet.

  11. Le sac est un grand moment de défoulement.

  12. Après avoir fini les rounds de sac, on termine avec des pompes, des abdos et du gainage. L'entrainement aura duré plus d'une heure trente.

  13. Nous sommes ingénieur, enseignant, assistant RH, kinésithérapeute, développeur, étudiant, retraité, bénévole, parent... et pourtant tous les lundis et mercredis on met de coté notre journée, notre train-train, et on se précipite à nos entraînements dans cette magnifique salle de boxe.

    Malheureusement lorsqu'il pleut, l'eau coule à l'intérieur de la salle car le toit n'a toujours pas été réparé par la mairie d’Aubervilliers qui s'est pourtant engagée à le faire. Le sol devient alors extrêmement glissant et les entraînements sont annulés, ce qui n'est pas dramatique pour les entraînements de boxe loisir, mais qui l'est beaucoup plus pour les entraînements des boxeurs amateurs quand ils sont en pleine période de compétitions.

    Ces boxeurs amateurs qui travaillent durs, enchaînent des entraînements beaucoup plus compliqués et plus intenses que les nôtres de façon quotidienne. Ils font beaucoup de sacrifices afin d'être disponible et de se maintenir au poids afin de nous ramener des titres tout au long de l'année.

    Nos compétiteurs qui savent mieux que personne que "PAR LE POING NAÎT L'ESPOIR, DE L'ESPOIR NAÎT L'HISTOIRE".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.