Portfolio

Du beau, du bon, des gros bonnets

Buvons, buvons bien, mais buvons des vins français
  1. Constatations :

    Le vin français rapporte 7,6 milliards d'euros.

    Cela représente 15% de la production agricole, et la deuxième exportation française.

    C'est l'équivalent en vente de 150 avions Rafale.

    C'est 16% du vin d la planète.

    La surface du vignoble français équivaut à 1 million de stades de rugby (ceci est peut-être plus parlant pour les "nuls"en maths comme le confessait lui-même Bruno Le Maire ex-ministre de l'agriculture, qui ignorait le nombre de mètres carrés dans un hectare).

    Les alcooliers  Mouët Henessy Louis Vuitton (LVMH), Pernod-Ricard sont bien placés au CAC40.

    Alors ne rigolons pas, nous sommes entre les mains de gens très sérieux !

    Mais :

     - En 1975 on buvait en France en moyenne 100 l de vin par habitant et par an ... et "hélas", aujourd'hui seulement 50 l ...

     - ... et notre actuel pauvre ministre de l'Agriculture Didier Guillaume est consterné que "la jeunesse qui fréquente les boites de nuit boive beaucoup plus d'alcools forts, "mix", ... alors " qu'on a jamais vu un jeune sortir saoul d'une boite de nuit parce qu'il aurait bu du Côtes-du-Rhône, du Bordeaux ... il faut éduquer la jeunesse au beau et au bon"...

    Par ailleurs on apprend que le Service National Universel prévoit de faire entonner à notre jeunesse l'hymne national ... Très bonne idée: la culture se perd ...

    ... Mais si on pouvait suggérer aux membres de notre gouvernement d'accorder quelque peu leurs violons ...et leur "éducation"...

    Voici une proposition comme une autre ( au moins plus gouleyante ...)

    Allons enfants de la fratrie,

    Le vin nouveau est arrivé,

    Buvons le avec fantaisie,

    Le pinard rougeoyant est tiré (bis).

    Entendez vous dans nos campagnes,

    Rigoler vignerons en ébats,

    Ils remplissent nos verres, nos cabas,

    Et nous saoulent de bon champagne.

    Charme du raisin,

    Et bonne fermentation.

    Buvons, buvons,

    Qu'un vin si pur,

    Abreuve nos bidons !

     

     

     

     

     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.