Phuse
cinéastes
Abonné·e de Mediapart

21 Billets

0 Édition

Événement 23 août 2020

Phuse
cinéastes
Abonné·e de Mediapart

Beyrouth plusieurs fois

Il s’agit pour nous, de la rive nord de la Méditerranée et au-delà, de relayer un cri de colère venu de Beyrouth. À l’initiative d’un collectif de militants libanais, qui font partie des foules de manifestants qui agitent le Liban depuis le 17 octobre 2019 pour faire vaciller un pouvoir corrompu, ce cri est devenu un appel à la solidarité (...)

Phuse
cinéastes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Le 6 septembre 2020

Lieu

Film flamme - Polygone étoilé 1 rue François Massabo 13002 Marseille // métro/tram Joliette // 09 67 50 58 23

Réservation

Film flamme - Polygone étoilé // 09 67 50 58 23 // polygone.etoile@wanadoo.fr

Information

http://www.polygone-etoile.com/?browse=BEYROUTH%20PLUSIEURS%20FOIS


Jocelyne Saab / Beyrouth ma ville © JS

Il s’agit pour nous, de la rive nord de la Méditerranée et au-delà, de relayer un cri de colère venu de Beyrouth.
À l’initiative d’un collectif de militants libanais, qui font partie des foules de manifestants qui agitent le Liban depuis le 17 octobre 2019 pour faire vaciller un pouvoir corrompu, ce cri est devenu un appel à la solidarité.
L’accident du 4 août 2020 au port de Beyrouth, dû à une négligence impardonnable de la part des autorités, a fait 178 morts et délogé près de 300 000 Libanais dont les habitations ont été soufflées dans l’explosion.
Le Polygone étoilé accueille un programme de films préparé par ce collectif avec le double objectif de raconter Beyrouth, plusieurs fois, et de lever des fonds pour soutenir des associations actives sur le terrain.
Les projections ont lieu à partir de 18h et seront suivies d’un buffet libanais.
L’entrée sera à prix libre (n’oubliez pas vos masques !).

Les ressources collectées seront réparties équitablement entre les initiatives suivantes :
Egna Legna Besidet
Fundraising for food and medicine for domestic workers affected by the explosion. Community-based feminist organisation working in Lebanon and Ethiopia and led by a former domestic worker.
https://www.gofundme.com/f/food-and-medicine-for-kafala-victims-in-lebanon
Sawa for Development and Aid
Lebanese organisation that works with Syrian refugees in Lebanon.
https://www.givingloop.org/sawafordevelopmentandaid
Disaster Relief for the transgender community
https://www.gofundme.com/f/financial-aid-for-lebanese-transgender-community
Funding campaign for LGBTQ victims of the Beirut Explosion
https://www.gofundme.com/f/funds-for-lgbtq-victims-of-beirut039s-explosion
Matbakh El Balad
Group of volunteer activists running food distribution.
https://www.justgiving.com/crowdfunding/impact-lebanon-cook
Basmeh and Zeitooneh for Relief and Development
Foundation that supports the most marginalized communities in the Middle East.
https://www.justgiving.com/crowdfunding/BeirutExplosion?
Lebanon Solidarity Fund by the Arab Fund for Arts and Culture (AFAC) and Cultural Resource
An international fundraising campaign to support the culture and the arts community within Beirut under the Lebanon Solidarity Fund. The raised funds will be fully channeled to support affected arts and culture organizations and spaces based on identification of urgent needs. The fund will also support individual artists who lost their homes, instruments and equipment.
https://www.givingloop.org/afac
Programme ICI
Programme ICI

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Avec le nucléaire, la France s’aligne sur les stratégies industrielles d’États autoritaires
Moins de 10 % de l’électricité mondiale a été produite par du nucléaire en 2021, selon un rapport annuel de référence. La Chine et la Russie construisent le plus de réacteurs à l’uranium, plaçant la France en bien mauvaise compagnie démocratique, alors qu’elle veut lancer de nouveaux EPR.
par Jade Lindgaard
Journal
Iran : l’hymne à la révolte qui galvanise la jeunesse
À l’heure où les affrontements se font de plus en plus violents, comme à l’université Sharif de Téhéran et qu’une autre jeune fille a été battue à mort, la chanson « Pour », qui raconte simplement les désirs de liberté des manifestants, a recueilli plus de 40 millions de vues en deux jours.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Europe
Les Russes fuient vers le Kazakhstan, le président Tokaïev sur un fil face à la Russie
Plus de 200 000 citoyens russes sont entrés au Kazakhstan depuis le 21 février, et 50 000 y sont restés. Le président Kassym-Jomart Tokaïev tente de prendre ses distances avec le Kremlin sur le dossier ukrainien. Mais sa marge de manœuvre semble limitée, explique Michaël Levystone, spécialiste de l’Asie centrale.
par Laurent Geslin
Journal
En Tanzanie, TotalEnergies prépare une bombe climatique aux relents colonialistes
Les Amis de la Terre et Survie publient une enquête inédite sur un futur oléoduc du géant pétrolier français en Tanzanie. Ce projet écocidaire et néocolonial aura des impacts désastreux sur les plans humain, écologique et climatique. Mais la résistance s’organise.
par Mickaël Correia

La sélection du Club

Billet d’édition
Klaus Barbie - la route du rat
En parallèle d'une exposition aux Archives départementales du Rhône, les éditions Urban publient un album exceptionnel retraçant l'itinéraire de Klaus Barbie de sa jeunesse hitlérienne à son procès à Lyon. Porté par les dessins du dessinateur de presse qui a couvert le procès historique en 1987, le document est une remarquable plongée dans la froide réalité d'une vie de meurtres et d'impunité.
par Sofiene Boumaza
Billet de blog
Un chien à ma table. Roman de Claudie Hunzinger (Grasset)
Une Ode à la Vie où, en une suprême synesthésie, les notes de musique sont des couleurs, où la musique a un goût d’églantine, plus le goût du conditionnel passé de féerie à fond, où le vent a une tonalité lyrique. Et très vite le rythme des ramures va faire place au balancement des phrases, leurs ramifications à la syntaxe... « On peut très bien écrire avec des larmes dans les yeux ».
par Colette Lallement-Duchoze
Billet de blog
« Mon pauvre lapin » : le très habile premier roman de César Morgiewicz
En constant déphasage avec ses contemporains, un jeune homme part rejoindre une aieule à Key West, bien décidé à écrire et à tourner ainsi le dos aux échecs successifs qui ont jusqu’ici jalonné sa vie. Amusant, faussement frivole, ce premier roman n’en oublie pas de dresser un inventaire joyeusement cynique des mœurs d’une époque prônant étourdiment la réussite à n’importe quel prix.
par Denys Laboutière
Billet de blog
Suites critiques aux « Suites décoloniales ». Décoloniser le nom
Olivier Marboeuf est un conteur, un archiviste, et son livre est important pour au moins deux raisons : il invente une cartographie des sujets postcoloniaux français des années 80 à aujourd’hui, et il offre plusieurs outils pratiques afin de repenser la politique de la race en contexte français. Analyse de l'essai « Suites décoloniales. S'enfuir de la plantation ».
par Chris Cyrille-Isaac