Ma révérence irrévérencieuse à Médiapart.

Il y en a, à la rédaction de Médiapart, qui se prennent pour l'abbé Pierre alors qu'ils ne valent pas mieux qu'un Bernard Kouchner. D'où mon départ qui sera accueilli avec le plus grand soulagement par iceux...  et vécu par moi-même comme une véritable délivrance.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.