Une autre définition du terme parasite (social)

En tant que bénéficiaire du RSA, entendant ce que certains responsables de haut niveau osent dire à notre sujet, je crois qu'une révision de la définition du mot parasite (au sens figuré) s'impose. J'en propose donc une de mon crû que je soumets à l'appréciation des lecteurs de Mediapart.

Parasite (social) : Se dit d'une personne dont les revenus d'activité sont disproportionnés au regard des services rendus à la collectivité ou sans commune mesure avec la difficulté à et/ou les responsabilités liées à l'exercice de la dite activité.

Définition qui aurait pour avantage de concerner en premier lieu un certain Bernard Tapie bien avant que de songer à en faire bénéficier les allocataires des minima sociaux. Nul doute que, si cette définition était approuvée de manière officielle, beaucoup de ceux qui se permettent d'insulter les catégories les plus démunies (qui le sont en grande partie du fait de leur incompétence notoire) pourraient se sentir eux-mêmes visés et être conduits par là même à faire preuve d'un peu plus de décence.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.