MEDIATOR PROCÈS

PROCÈS MEDIATOR

L’audience du Tribunal Correctionnel de Paris va reprendre lundi 2 juin 2020, dès avocats vont demander des délais supplémentaires pour déposer leurs conclusions en raison du « Covid-19 ».

Je ne suis pas favorable à cette demande de délais, les Victimes attendent depuis 10 ans une condamnation pour pouvoir tourner la page judiciaire et faire face à leurs handicaps et fragilité notamment face à la Pandémie.

Les conclusions doivent être déposées selon le programme du Tribunal les 2-3 & 4 juin 2020 pour permettre à la défense de pouvoir répliquer, pour autant les constitutions de « partie civile » selon la loi sont possibles jusqu’au moment de l’intervention du Procureur de la République prévue le 24 juin 2020, passé cette date plus aucune « constitution de partie civile » ne sera acceptée.

Les « Constitutions » tardives pourront être contestées par la défense des Laboratoires Servier, nous avons demandé à Maître Jaubert et à Maître Fraitag nos avocats de faire le nécessaire rapidement, sous peine d’engager leur responsabilité professionnelle !

Nous vous informons que d’important problèmes de distribution du courrier « Postal » datant du mois mars impact l’AAAVAM, en conséquence il est plus prudent pour nous contacter d’utiliser notre adresse E-Mail : aaavam@orange.fr et pour les « Dons » ou « cotisations » de régler par CB sur notre site Internet : www.aaavam.eu , merci d’avance.

Ce procès sera terminé début juillet ce qui permettra aux avocats de l’AAAVAM de se préoccuper des deux Actions de Groupe Santé toujours pendantes par-devant les TGI de Nanterre pour l’Agreal, et celui de Lille pour l’Androcur, afin de pouvoir en déposer d’autres (Lariam, Roaccutane, Cordarone, Tavanic,Etc…).

Malgré la générosité croissante et la fidélité de nos adhérents, la mission de prévention que nous étions fixée pour lutter contre les suicides et les actes de violence favorisés par des prescriptions de « tranquillisants et de somnifères », est restée sans suite, les fonds destinés à cette prévention ayant été absorbés par les frais de gestion de cette catastrophe sanitaire du Mediator, aussi nous ne manquerons pas de réclamer des dommages et intérêts pour l’Association, afin de pouvoir rétablir nos interventions pour chaque groupe de Victimes.

Bonne fin de confinement, soyez prudent !

Georges Alexandre Imbert

Président de l’AAAVAM

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.