POLICE SUICIDE

46ème suicide dans la Police

Les conditions de travail sont difficiles et l'arme de service facilite l'autolyse, toutefois Monsieur le Ministre Castaner devrait s'entretenir avec Madame Buzyn pour obtenir la liste des traitements ordonnés par les médecins à ces fonctionnaires déprimés et suicidaires.

Les tranquillisants et les somnifères "Anxiolytiques" de la classe des Benzodiazépines favorisent le passage à l'acte suicidaire, ces psychotropes ne doivent pas être ordonnés à des patients dépressifs, suicidaires ou psychotiques.

27 ème année de combat et toujours aucune mesure de Prévention.

(AAAVAM).

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.