AAAVAM
Abonné·e de Mediapart

139 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 sept. 2018

Mission d’information sur les médicaments.

Mission d’information sur les médicaments.

AAAVAM
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mission d’information sur les médicaments.

Anny Duperey, comme une autre star du Cinéma International Andréa Ferréol sont toutes les deux victimes du Levothyrox avec aussi comme des milliers d’autres citoyens, elles ont protesté contre les conclusions de la Mission d’information sur le médicament en situation de crise.

En pratique le Ministère de la Santé et ses lobbyistes ont désigné, entre autres, pour cette mission des représentants des usagers ayant des liens d’intérêts (Magali Léo association Renaloo) avec les Multinationales de la pharmacie !

Résultats attendus, les solutions préconisées sont bien connues et ne fonctionnent pas ! l’Agence du Médicament (ANSM) renvoyée en correctionnelle sous son ancien nom est au service des Multinationale de la pharmacie, son rôle consiste à délivrer des autorisations de mise sur le marché en échange d'études administratives invérifiables !

Préconisée par la mission : Une pharmacovigilance, avec les déclarations des Citoyens, des associations ou celles du corps médical, cela n’a jamais fonctionné, l’Agence (ANSM) et son ineffable Directeur Dominique Martin en sont conscients !  

Les déclarations par les patients sont en général sans intérêts et encombrent le système : et pour les cas les plus graves : « Jamais on n'en voit se plaindre du  médecin (médicament) qui l'a tué » (Molière) !

En résumé, cette mission était au service des Multinationales de la pharmacie pour trouver des solutions pour faire taire les Victimes usagers du système de santé, les réponses de la commission sont uniquement destinées à protéger les intérêts des actionnaires malhonnêtes et de leurs complices qui ont réussi à prendre le contrôle des laboratoires pharmaceutiques.

Après les accusations, des solutions : Pour aider les Victimes et aussi éviter la faillite du système de santé deux mesures sont à mettre en place immédiatement :

  • Une pharmacovigilance en temps réel grâce aux données de la Sécurité Sociale.
  • Des « Dommages punitifs » importants comme aux États-Unis dans le cadre des « class action » lorsque les laboratoires ont triché pour obtenir des A.M.M.

L’affaire de la Depakine va couter à la solidarité nationale des milliards d’euros pour des dizaines de milliers d’enfants handicapés à vie !

Même problème pour les comptes de la Sécurité Sociale avec toutes les victimes de médicaments défectueux Levothyrox, Agreal, Mediator, Xarelto, Lariam, Etc... !

 La France est devenue un véritable terrain d’expérimentation pour l’industrie pharmaceutique mondiale, Madame le Ministre de la Santé Agnès Buzyn doit mettre fin à ces pratiques.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le passe vaccinal définitivement adopté sous les invectives
Avec 215 voix « pour » et 58 « contre », le projet de loi « renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire » a été adopté par le Parlement dimanche, lors d’un ultime vote des députés. Après de nouveaux débats houleux sur l’utilité et la proportionnalité de sa mesure principale : le remplacement du passe sanitaire par un passe vaccinal.
par Joseph Confavreux
Journal — France
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — France
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
Les rendez-vous manqués de la gauche avec l’école (1/2)
Si l’on veut faire progresser la cause de l’école, il faut faire un bilan complet des politiques scolaires de la gauche quand elle était au pouvoir mais aussi lorsque, dans l’opposition, elle tentait de faire avancer son propre agenda.
par Françoise Clerc
Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin