Fake News ! sur les antidépresseurs !

Fake News ! sur les antidépresseurs !

Fake News ! sur les antidépresseurs !

Avec plus de 6000 témoignagesconcernant les effets indésirables des anti-cholestérols (Statines), notamment celles du Laboratoire Allemand Bayer®,et après que notre Association ait suivi les victimes depuis le retrait du Staltor® Baycol® Cholstat®en août 2001, les interventions de « Prévention » des Professeurs Debré et Philippe Evenconcernant cette classe de médicaments étaient de bonnes mesures pour la Santé Publique.

Toutefois, leur nouvel ouvrage et surtout la prise de parole le 6 septembre 2018 sur la 5èmechaîne de télévision par le Professeur Debré a été d’une effroyable dangerosité,en effet, ce médecin comme beaucoup de ses confrères confond les antidépresseurs et les anxiolytiques !

Depuis la création de l’AAAVAM en 1992, avec un nombre important d’émissions de radio et de télévision, de reportages dans la presse, aucun témoignage concernant des actes de violence contre soi-même ou autrui pouvant être validés à la suite de prescriptions d’antidépresseursen monothérapie, n’a été enregistré et transmis à la pharmacovigilance par l’AAAVAM !

Par contre nous avons reçu des centaines de témoignages parfois validés concernant des passages à l’acte (suicides, abus sexuels, crimes, accidents du travail, de la circulation et d’aviation) sous l’empire des anxiolytiques (tranquillisants ou somnifères de la classe des Benzodiazépines et apparentés comme le Stilnox®), ordonnés en monothérapie.

PRÉVENTION :Il ne faut pas ordonner d’anxiolytiques à un patient suicidaire, dépressif ou psychotique, ces psychotropes sont uniquement réservés à contenir des cas d’anxiétés et des cas de delirium tremens. (RCP Vidal®)

Pour les médecins prescripteurs confondre ces classes de psychotropes (neuroleptiques, anxiolytiques, antidépresseurs), avec leurs effets néfastes ou recherchés par les psychiatres est affligeant, des milliers de morts par mésusages chaque année pourrait être évités avec une meilleure formation en pharmacologie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.