AAAVAM
Abonné·e de Mediapart

139 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 déc. 2018

Gilets Jaunes

Accidents et maladies liés aux médicaments

AAAVAM
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour le dernier trimestre de l’année 2018, notre Association a participé à de nombreuses réunions et conférences pour défendre les Victimes des accidents et des maladies liées aux médicaments.

Pour la plupart handicapées, en raison des textes de loi permettant aux laboratoires pharmaceutiques d’obtenir indûment des autorisations de mise sur le marché pour des « produits de santé » « défectueux », les adhérents de l’AAAVAM sont restés silencieux lors des revendications des citoyens en colère « les Gilets Jaunes ».

Toutefois, la Santé est prioritaire, et après avoir constaté à plusieurs reprises la méconnaissance de ces problèmes par l’exécutif grâce à des rencontres avec plusieurs Ministres, nous avons adressé au Chef de l’État une demande d’audience.

Contrairement aux « Gilets Jaunes »nous ne demandons pas d’argent, car la Sécurité Socialeprend déjà en charge les hospitalisations liées aux accidents et maladies des médicaments, bien au contraire nous demandons que cette Sécurité Sociale soit remboursé des frais qu’elle a avancés !

Les milliards d’euros distribués aux actionnaires pour avoir handicapés des millions de Citoyens avec des affaires effroyables comme celles de la Thalidomide®, du Distilbène®, de la Depakine®, du Mediator®, de l’Agreal®, du Vioxx®, du Staltor®, de l’Androcur®, du Lariam®, de la Cordarone®, les Quinolones, sans oublier les Benzodiazépines responsables d’actes de Violence contre soi et autrui, Etc.

Les Laboratoires sont responsables et coupables des « mésusages » de médicaments ordonnés par des médecins sous influence, dans ces conditions l’argent volé à l’assurance maladie doit être remboursé par les laboratoires pharmaceutiques, ainsi la « CSG » diminuera au lieu d’augmenter !

Intervenant le 18 décembre 2018 lors d’une conférence à la Société Française de Radiologienous avons fait part de la situation catastrophique dans les services d’urgence de certains hôpitaux publics, expliqué que certaines Cliniques privées pouvaient aussi recevoir les « urgences » aux mêmes tarifs.

Par contre nous avons émis des réserves sur la mobilisation de toute une équipe médicale pour un seul patient soigné sur place par un SAMU, estimant que ce merveilleux service individuel était trop couteux, et que cette équipe mobilisée pour un seul patient faisait défaut pour une dizaine d’autres blessés dans les services d’urgence des Hôpitaux !

Nous avons fait l’objet de moqueries et de quolibets, malheureusement en raison de ces disfonctionnements une femme mourait dans les couloirs d’un hôpital parisien après une attente très habituelle de 10 heures, faute de personnels !

Il faut réformer le SAMU, le remplacer pas des services de secours plus efficaces faute de pouvoir les multiplier à l’infini comme le réclame certains utopistes !

Vous trouverez ci-dessous un lien pour obtenir le numéro spécial de décembre 2018 d’Alternative Santé ou nous sommes interviewés page 16 et 17, ainsi qu’une offre d’abonnement à tarif préférentiel si vous voulez vous abonner à cette revue indépendante de l’AAAVAM.

https://www.ginkgomedia.fr/alternative-sante-aaavam

 Bonnes fêtes de fin d’années et Joyeux Noël

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann
Billet de blog
Un filicide
Au Rond-Point à Paris, Bénédicte Cerutti conte le bonheur et l'effroi dans le monologue d’une tragédie contemporaine qu’elle porte à bout de bras. Dans un décor minimaliste et froid, Chloé Dabert s'empare pour la troisième fois du théâtre du dramaturge britannique Dennis Kelly. « Girls & boys » narre l’histoire d'une femme qui, confrontée à l’indicible, tente de sortir de la nuit.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss