Violences faites aux femmes !

Violences

Nous sommes consternés par les mesures proposées par le Gouvernement pour lutter contre les violences faites aux femmes !

En effet, aucune menace de sanction judiciaire ne pourra lutter contre des troubles du comportement liés à une séparation, un divorce voire une mésentente passagère.

 

En effet, beaucoup de drames sont liés à la consommation d’alcool ou de drogues illicites, l’AAAVAM n’a pas de solution miraculeuse, d’autres Associations sont mieux placées, avec des moyens financiers importants pour lutter contre ces fléaux.

 

Par contre l’AAAVAM ne peut que constater la crédulité des familles et aussi des médecins devant ces drames de la séparation. Les médecins ordonnent des anxiolytiques (tranquillisants et somnifères) favorisant ainsi, dans de nombreux cas, les passages à l’acte violent, voire suicidaire.

 

Seule la prévention et le respect des A.M.M. par les prescripteurs pourront faire diminuer ces « Crimes sous tranquillisants ».

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.