AAAVAM
Abonné·e de Mediapart

139 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 mars 2015

Accident Airbus

AAAVAM
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

COMMUNIQUÉ

L’AAAVAM est spécialiste depuis 23 ans des crimes et suicides favorisés par des « tranquillisants et des somnifères » de la classe des « benzodiazépines ». Dés l’annonce du crash, et suite aux informations diffusées nous avions fait part de cette possibilité à l’un des correspondants de Presse.

Le quotidien allemand Bild, accrédite notre thèse : Andreas Lubitz était sujet aux dépressions, il devait être surveillé, il avait des « problèmes affectifs » avec son amie, comme toute personne dépressive, il avait accès aux benzodiazépines qui pourtant ne sont pas le traitement de la dépression. Des anxiolytiques qui devraient être interdits aux patients atteints de ces dangereuses pathologies dépressives.

Félicitations aux enquêteurs pour la rapidité de leurs communications sur l’enquête, qui a déjà permis quelques mesures de prévention de la part de l’Aviation Civile. Si, dans les heures qui viennent, les analyses toxicologiques sur sa dépouille ne sont pas possibles, des traces d’achat confirmeront qu’il s’agit bien d’un « Crime sous tranquillisants ». Peut être, si la recherche des benzodiazépines est prévue,  les analyses toxicologiques pratiquées par la médecine du travail allemande viendront confirmer nos allégations ?

Pourquoi une évidence ? Certains psychiatres ou  psychologues « experts », sur les radios et télévisons nient la peur du passage à l’acte ! Ils font une erreur fondamentale : avant de se suicider on a peur ! C’est heureusement cette peur naturelle qui retient l’individu de se suicider. Sous l’empire d’une drogue « cocaïne » ou Benzodiazépines la peur s‘estompe, la respiration reste normale, les produits anxiolytiques permettent la levée d’inhibition et le suicide ou le crime réussi sans aucune retenue ! 

Souvent aussi, force est de constater dans les témoignages reçus par l’Association, que ces anxiolytiques favorisent des troubles du comportement violent contre autrui pouvant permettre d’entrainer dans la mort des personnes n’ayant aucun lien avec l’individu suicidaire (accidents de la circulation, accidents ferroviaires, Etc ).

L’accident du Pont de l’Alma, où Lady Dy et son compagnon ont perdu la vie était bien aussi un « crime sous tranquillisants », même scénario : problèmes affectifs de Monsieur Paul le chauffeur du Ritz, consommation de Lexomil mélangé avec de l’alcool, aucune trace même minime de freinage avant de jeter la Mercedes dans un pilier…

Bien avant la création de l’AAAVAM en 1992, le Président Imbert a travaillé pour l’aviation légère dans un service qui était affecté à l’aide aux victimes, principalement des accidents d’hélicoptères ; le Vice président de l’AAAVAM est actuellement un spécialiste de l’aéronautique, aussi nous sommes très choqués par ce dernier drame qui aurait pu être évité, notre Association apporte son soutient aux familles et reste à leur disposition.

À noter que l’Observatoire des Suicides a toujours refusé de nous faire participer à leurs travaux … 

Georges Alexandre Imbert
Président de l’AAA-VAM
Association loi de 1901

Agréée par le Ministère de la Santé
10, rue de la Paix
75002 Paris
Site Web :  http://www.aaavam.eu

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a suscité la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
Handicap 2022, libérer les miraculés français
La personne handicapée qui ne peut pas vivre « avec nous », permet la fiction utile d’un monde peuplé de « normaux ». Entre grands sportifs et artistes, une population est priée de demander le droit de circuler, de travailler, d’exister. L’observatoire des politiques du handicap appelle à une métamorphose normative urgente des institutions françaises appuyées par une politiques publique pour tous.
par Capucine Lemaire
Billet de blog
Un tri dans la nuit : nos corps dissidents, entre validisme et Covid-19
Un entretien initialement publié par Corps Dissidents, dans le blog d'Élise Thiébaut, et toujours actuel. Le validisme est une question cruciale pendant le Covid19. Il l’a été dans les réactions – solidaires ou pas – des gens face aux discours selon lesquels seuls les vieux et les handicapés mouraient du Covid-19. Il l’est pour la question du triage : est-ce qu’uniquement les corps productifs méritent d’être sauvés ? 
par Elena Chamorro
Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses
Billet de blog
Aujourd'hui les enfants handicapés, et qui demain ?
Comment résister au dégoût qu'inspire la dernière sortie en date de Zemmour concernant les enfants handicapés ? Réaliser exactement où nous en sommes d'un point de basculement collectif.
par Loïc Céry