Du cannabis contre l’épilepsie ?

La plante de cannabis est utilisée contre l’épilepsie depuis des milliers d’années. Dès l’an 1100 avant JC, l’écrivain arabe al-Mayusi décrivait son usage pour contrôler les crises. Ce ne fut qu’au siècle dernier, lors de la prohibition du cannabis aux USA puis dans le reste du monde, que ce traitement naturel de l’épilepsie fut éclipsé par la médecine occidentale moderne. (www.alchimiaweb.com)

L’épilepsie, un trouble neurologique parfois très difficile à soigner

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’épilepsie est une affection neurologique qui touche autour de 50 millions de personnes à travers le monde, et dont environ 30% des cas ne peuvent pas être traités efficacement. Il faut rappeler que tout le monde peut être touché, à n’importe quel moment de sa vie.

Certaines formes graves d'épilepsie touchent les enfants dès leur plus jeune âge.

Certaines formes graves d’épilepsie touchent les enfants dès leur plus jeune âge.

Certaines formes d’épilepsie sont particulièrement graves et difficiles à traiter, notamment chez les enfants : on peut ainsi citer le syndrome de West et le syndrome de Dravet, qui touchent les nourrissons dès leur première année, ou le syndrome de Lennox-Gastaut, qui apparait le plus souvent entre l’âge de 3 et 5 ans.

Le cannabis, retour d’un médicament naturel contre l’épilépsie

La plante de cannabis est utilisée contre l’épilepsie depuis des milliers d’années. Dès l’an 1100 avant JC, l’écrivain arabe al-Mayusidécrivait son usage pour contrôler les crises. Ce ne fut qu’au siècle dernier, lors de la prohibition du cannabis aux USA puis dans le reste du monde, que ce traitement naturel de l’épilepsie fut éclipsé par la médecine occidentale moderne.

 

Mais ces dernières années, de plus en plus de parents d’enfants touchés par des formes sévères de cette maladie, face à l’inefficacité des médicaments utilisés contre l’épilepsie, commencent à redécouvrir les propriétés thérapeutiques de la plante de cannabis. On retrouve ainsi de nombreux témoignages sur internet, et notamment aux USA où le cannabis médical est désormais disponible légalement au sein de nombreux États.

Charlotte Figi et la Charlotte’s Web

L’exemple le plus célèbre est celui la petite Charlotte Figi, vivant au Colorado. Atteinte du syndrome de Dravet, elle subissait à l’âge de 5 ans une crise toutes les 30 minutes environ. Elle était alors en chaise roulante, incapable de parler ni d’interagir avec son environnement. Après avoir essayé tous les traitements possibles, sans jamais rencontrer le moindre succès, Paige Figi la maman de Charlotte décida de donner à sa fille de l’huile d’une variété spéciale de cannabis contenant très peu de THC et beaucoup deCannabidiol (CBD). Elle fut surprise de constater que l’état de Charlotte s’est alors grandement amélioré dès le début du traitement !

Paige Figi a pu soigner le syndrome de Dravet de sa fille Charlotte grâce au CBD.

Paige Figi a pu soigner le syndrome de Dravet de sa fille Charlotte grâce au CBD.

Aujourd’hui âgée de 9 ans, Charlotte ne subit quasiment plus aucune crise. C’est maintenant une petite fille heureuse qui profite enfin de la vie. Impressionnés par cette efficacité, les cultivateurs à l’origine de cette variété de cannabis enrichie en CBD, les frères Stanley, ont nommé cette plante la Charlotte’s Web. Celle-ci posséderait autour de 20% de CBD pour moins de 1% de THC, soit un ratio CBD/THC d’environ 26/1 qu’il est difficile de retrouver parmi les autres plantes de cannabis. Le breeder Shantibaba de CBD Crew vient cependant d’annoncer la disponibilité des graines de sa dernière variété médicinale, appelée CBD THERAPY, dont les plantes possèdent entre 5 et 8% de CBD pour moins de 0,35% de THC, ce qui correspond également à ce type de ratio idéal contre l’épilepsie.

Suite à la diffusion du premier reportage WEED du Dr Sanjay Gupta (CNN) en 2013, dans lequel il raconte l’histoire de la petite Charlotte, de nombreuses familles d’enfants touchés par des formes d’épilepsie réfractaire (pour lesquelles les médicaments classiques ne fonctionnent pas) ont déménagé au Colorado pour obtenir cette huile de CBD. L’association Realm Of Caring propose ainsi une liste d’attente pour tous ceux qui souhaitent en bénéficier, et déclare avoir déjà pu soigner de nombreux enfants grâce à leurs extractions de cannabis.

L'huile de la variété de cannabis Charlotte's Web est utilisée pour soigner de nombreux enfants.

L’huile de la variété de cannabis Charlotte’s Web est utilisée pour soigner de nombreux enfants.

De l’huile de CBD pour les enfants épileptiques

Dans le reste du monde, les exemples d’enfants épileptiques autorisés à se soigner avec de l’huile de cannabis enrichi en CBD sont aussi de plus en plus nombreux. On a parlé le mois dernier de la petite Grace âgée de 8 ans, qui vit au Mexique, touchée par lesyndrome de Lennox Gastaut, et qui fut la première personne à recevoir légalement ce traitement au cannabis dans son pays. Un mois plus tard, l’état de la petite fille qui faisait environ 400 crises par jour, s’est déjà beaucoup amélioré : les crises nocturnes ont ainsi quasiment disparues. (source : France 24)

Un autre exemple cet été au Canada, une cour de justice provinciale a autorisé Lita Pawliw à continuer de soigner sa fille Natalya, âgée de 4 ans, avec du Cannabidiol. Nous pouvons également rappeler que l’épilepsie figure sur la liste des conditions donnant un accès légal au cannabis thérapeutique en Israël.

En Australie, le gouvernement vient d’annoncer à la fin du mois d’Octobre 2015 la mise en place d’essais cliniques du cannabis médicinal sur des enfants atteints d’épilepsie réfractaire. Mike Baird, Premier ministre de la Nouvelle-Galles du Sud, a déclaré : « Si nous pouvons venir en aide à ces familles et à ces pauvres enfants, qui refuserait de le faire ? »

 

En France également, des mères de famille demandent régulièrement au gouvernement d’avoir la possibilité d’essayer d’utiliser de l’huile de cannabis médical pour soigner l’épilepsie de leurs enfants de manière légale et sécurisée. Jusqu’à aujourd’hui, ces demandes n’ont hélas jamais obtenu de réponses positives, malgré l’urgence de la situation médicale des enfants touchés et toute ladétresse de leur entourage.

Comment utiliser le cannabis contre l’épilepsie ?

Le cannabinoïde qui semble être le plus efficace pour lutter contre l’épilepsie est donc le Cannabidiol CBD. Il s’agit ainsi du principe actif de l’Epidiolex, un médicament développé par l’entreprise GW-Pharmaceuticals afin de lutter contre les formes les plus sévères d’épilepsie. Fin 2013, l’Epidiolex a été autorisé aux USA par la Food and Drug Administration (FDA), en prescription orale contre le syndrome de Dravet.

Récolte des plantes de cannabis pour faire de l'huile CBD

Récolte des plantes de cannabis pour faire de l’huile CBD

Il est important de rappeler que le CBD ne produit aucun effet psychoactif, ce qui n’est pas le cas du THC (et du THCV). Il possède aussi l’avantage de ne pas être toxique et de ne produire aucun effet secondaire grave, contrairement  à de nombreux médicaments utilisés couramment contre l’épilepsie.

L’huile de CBD contre l’épilepsie s’utilise avec une petite pipette sous la langue (sublingual), ou bien directement mélangée dans la nourriture. Les produits actuellement disponibles en Europe sont issus d’une extraction de chanvre biologique (contenant du CBD mais quasiment pas de THC), diluée dans une huile végétale (d’olive, ou de coco…). Il est important que tous les ingrédients soient issus de culture écologique, afin de ne contenir aucune trace de pesticides ni de métaux lourds.

Dosage de l'huile de cannabis médical

Dosage de l’huile de cannabis médical

La Cannabidivarine (CBDV), un autre cannabinoïde très proche du CBD, possède également de puissantes propriétés contre l’épilepsie. La firme GW-Pharmaceuticals l’étudie dans cet objectif, sous le nom de code GWP42006, actuellement au stade d’essais cliniques. N’hésitez pas à consulter cette publication de GW-Pharmaceuticals résumant leurs dernières avancées dans ce domaine.

Il existe enfin certains témoignages de l’efficacité du THCa, la forme acide du THC, que l’on retrouve dans le jus extrait de la plante de cannabis fraîche, mais les études scientifiques n’ont pour le moment pas confirmé cette théorie. De plus, le THCa peut se transformer facilement en THC sous l’action du temps et de la chaleur (décarboxylation), ce cannabinoïde est donc beaucoup plus délicat à utiliser que le CBD.

GW Pharmaceuticals étudie l'action des cannabinoïdes contre l'épilepsie

GW Pharmaceuticals étudie l’action des cannabinoïdes contre l’épilepsie

Quel dosage de CBD utiliser pour lutter contre l’épilepsie chez les enfants ?

Nous pouvons utiliser comme points de références du dosage de CBD contre l’épilepsie, la posologie du médicament Epidiolex :

  • Minimum : 5 mg de CBD par Kg de poids corporel et par jour
  • Maximum : 25 mg de CBD par Kg de poids corporel et par jour

Pour reprendre l’exemple de Charlotte Figi, un dosage de 6 à 8 mg de CBD par kg de poids corporel et par jour fut suffisant pour éliminer les crises d’épilepsie de la petite fille, ce qui correspond bien à cette posologie. Comme toujours, il est important decommencer par la dose minimale, puis d’augmenter progressivement celle-ci en cas de besoin, toujours sous surveillance médicale.

Nous pouvons ajouter que le CBD est plus efficace lorsqu’il est accompagné des autres cannabinoïdes, terpènes et autres molécules actives que l’on retrouve dans la plante de cannabis, plutôt que lorsqu’il est utilisé sous sa forme pure comme dans l’Epidiolex. Dans le cas d’une extraction complète la dose efficace peut être plus réduite, d’excellents résultats ont ainsi déjà été observés avec 1,5 mg de CBD par Kg de poids corporel et par jour. Cette dose efficace peut varier fortement d’un patient à un autre.

 

Études scientifiques sur l’utilisation des cannabinoïdes contre l’épilepsie

Dès 1973, des études scientifiques menées au Brésil ont montré que le Cannabidiol (CBD) possède des propriétés contre les crises d’épilepsie chez les animaux, ce qui a motivé le Professeur Mechoulam (Israël) à réaliser un petit essai clinique sur des humains en 1978, avec d’excellentes conclusions. Les études sur le sujet furent relativement peu nombreuses dans les années 80 et 90, avant de connaitre de grandes avancées durant ces dernières années. Nous pouvons ainsi vous présenter cette liste de 19 publications scientifiques récentes sur l’utilisation des cannabinoïdes de la plante de cannabis contre l’épilepsie:

  • Le Cannabidiol (CBD) chez les patients atteints d’épilepsie réfractaire aux traitements : essai interventionnel ouvert. Étude publiée dans la revue The Lancet Neurology en Décembre 2015.
  • Le Cannabidiol (CBD) se montre prometteur chez les enfants touchés par l’épilepsie sévère. Publication de la Société Américaine de l’Épilepsie en Décembre 2015.
  • Les cannabinoïdes dans le traitement des troubles neurologiques. Étude publiée dans la revue Neurotherapeutics en Octobre 2015.
  • Utilisation du cannabis contre l’épilepsie : le mythe et la réalité. Étude publiée dans le journal Current Neurology and Neuroscience Reports, en Octobre 2015.
  • Les cannabinoïdes dans le traitement de l’épilepsie. Étude publiée dans le New England Journal of Medicine, en Septembre 2015.

Interactions des cannabinoïdes avec les médicaments utilisés contre l'épilepsie

Interactions des cannabinoïdes avec les médicaments utilisés contre l’épilepsie

Effet du CBD sur l'épilepsie infantile, et comparaison des effets secondaires avec ceux des médicaments

Effet du CBD sur l’épilepsie infantile, et comparaison des effets secondaires avec ceux des médicaments

  • Cannabis médical contre l’épilepsie : étude d’une série de cas, publiée dans The Canadian Journal of Neurological Sciences, en Novembre 2014.
  • Dans la revue Epilepsia de Juin 2014, nous pouvons retrouver deux publications intéressantes sur le sujet : Le cas de l’évaluation du Cannabidiol (CBD) contre l’épilepsie, et le cas du cannabis médical contre l’épilepsie.
  • Examen du cannabis dans le traitement des crises d’épilepsie. Étude publiée dans la revue American Herbal Pharmacopoeia, en Mars 2014.
  • Rapport d’une étude parentale sur l’utilisation de cannabis enrichi en Cannabidiol (CBD) contre l’épilepsie réfractaire.  Publication dans la revue Epilepsy and Behavior, en Décembre 2013.
  • La Cannabidivarine (CBDV) supprime l’augmentation de l’expression des gènes de l’épilepsie induite par le PTZ. Étude publiée dans la revue PeerJ en Novembre 2013.

Études des cannabinoïdes contre l'épilepsie chez les animaux

Études des cannabinoïdes contre l’épilepsie chez les animaux

  • La Cannabidivarine (CBDV) possède des propriétés anti-convulsives, par une action indépendante du récepteur CB-1. Cette étude parue en Novembre 2013 dans la revue British Journal of Pharmacology, fait suite à une autre étude sur ce même sujet publiée dans ce journal un an plus tôt, en Novembre 2012.
  • Le cannabis, les endocannabinoïdes, et l’épilepsie : défis potentiels pour l’amélioration de l’intervention thérapeutique. Étude publiée dans le journal Experimental Neurology, en Juin 2013.
  • Le Cannabidiol (CBD) exerce un effet anti-convulsant sur des modèles animaux de crises du lobe temporal et de crises partielles. Étude publiée dans la revue Seizure, European Journal of Epilepsy, en Juin 2012.
  • Le Cannabidiol (CBD) montre des propriétés antiépileptiques et anti-convulsivantes in vitro et in vivo. Étude publiée dansThe Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics, en Février 2010.

 

Pouvoir se soigner librement, un droit humain fondamental

Nous souhaitons que les principes actifs de la plante de cannabis soient accessibles librement pour tous les patients qui voudraient essayer ce traitement connu par l’homme depuis des milliers d’années. Lorsque l’on voit les terribles effets secondaires que provoquent certains médicaments contre l’épilepsie, comment peut-on empêcher ceux qui souffrent d’avoir accès à cette forme demédecine naturelle et non toxique ?

Si vous-même ou un de vos proches êtes touché par l’épilepsie, et que vous souhaitez parler avec d’autres patients du traitement de cette condition par le cannabis médical, n’hésitez pas à rejoindre l’un des nombreux groupes de discussion du réseau Facebook, comme par exemple :

Séchage des plantes de cannabis pour faire de l'huile CBD

Séchage des plantes de cannabis pour faire de l’huile CBD

Pour terminer, nous vous proposons ces quelques liens intéressants sur le sujet (en anglais) :

  • Le CBD au Colorado : à la recherche du miracle du cannabis, publication de The Denver Post.
  • La recherche désespérée du CBD, reportage de Vice.
  • Cannabis et Cannabidiol en pédiatrie épileptiqueDiaporama d’Ethan Russo, directeur médical de Phytecs.
  • Cannabidiol : Utilisation potentielle contre l’épilepsie et d’autres troubles neurologiques, conférence dirigée par le Dr Orrin Devinsky au NYU Langone Medical Center (New York).
  • Rencontrez ces enfants qui dépendent du cannabis pour survivre. Article publié dans Huffington Post.
  • Le cannabis stoppe les crises d’épilepsie sévères d’un enfant. Reportage de la CNN.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.