Abdella
Apprendre, enseigner
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 août 2022

Abdella
Apprendre, enseigner
Abonné·e de Mediapart

La fable du petit bonhomme et du grand pédant

Toute ressemblance avec des personnages actuels est fortuite

Abdella
Apprendre, enseigner
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il était une fois un petit bonhomme,
Petit, pas plus haut que 3 pommes,

La parole juste, loisibles paroles,

40 années de prêchi-prêcha :
« La France, c’est votre terre

Celle de vos pères et de vos mères

Chérissez la !Aimez la, défendez la,

Français et Musulmans
C’est compatible ?
Évidemment !
C’est cela ma vie, mon engagement »,

Un autre bonhomme,
Bien tout pédant, bien tout péteux,
Un fier à bras, qui pue pesteux
la haine, et le véreux :
« Oyez, oyez, il sera délogé, puis expulsé,
Foi(e) du grand veau de la place Beauvau »
A tout meugler il s’est épuisé,
Le Droit le mouche, coup d’éventail au cul-terreux,« Va t’en guignol », coup de pied aux fesses au tout péteux,
Le fiel au ventre l’abruti braille :
« Conseil d’Etat sinon la loi !»
Mais quel pantin de sa petite main ?
Ânonne changer les libertés ?
Un autre soufflet pour le pédant,
C’est le 26, souvenez-vous en,
Que triomphe le droit sur les chacals,

Ce n’est plus que l’affaire du petit bonhomme,
La haine viendra tous nous chercher,
comme un croque-mort bien apprêté,
Si l’on rêvasse tout puérilement,
Qu’il ne s’agit que de l’affaire du petit bonhomme.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte