MALI ! KANKAN MOUSSA nous voilà !

 

 

 

 

 

 

MALI ! KANKAN MOUSSA nous voilà !

La cinquième colonne malienne wahabbiste a vendu sa mémoire falsifiée !

Des caravanes de tonnes d’or, de milliers de femmes, d’hommes et d’enfants esclaves !

La prédation féodale en œuvre divinisée dans toute la splendeur de l’époque !

Kankan Moussa nous voilà !

Gao, Tombouctou… violées amputées, martyrisées et assassinées !

La charte du Manden s’enflamme, les littéralistes ont étouffé les lumières !

Lafayette nous voilà ! Une autre histoire, une autre reconnaissance !

Et en ces temps-là nul crachat sur les figures des esclavagistes et des tueurs de natives !

Oui ! Aujourd’hui la France est normalement au Sahélistan !

L’Union africaine est aux abonnés suisses, les secrets des misères d’Afrique sont d’Etat !

La belle convergence des intérêts supérieurs !

Ti voilà les mao-spontex qui coursent la contradiction principale !

Mais les littéralistes indigènes sont au cœur de l’arène, ils entendent ouvrir leur « conférence de Berlin » !

Les fans des amputations face aux experts des balkanisations stratégiques !

Le PSG affronte l’AS Bamako ! Un double au jeu des ombres !

Les obscurantistes ont l’avantage du terrain !

Ivoiriens ! S’insurgent Amadou et Miriam !

Ces artistes savent que pour leur survie, il faut baliser les voies de la République citoyenne, laïque et égalitaire !

Les obscurantistes maliens sont à l’avant-garde de l’aveuglement volontaire !

Le silence terrorisé du monde des lumières universelles devient criminel !

Les sciences, les arts et les lettres du patrimoine universel sont en péril !

Ils haïssent les intelligences des musiques joyeuses et amoureuses de la raison !

La mondialisation néolibérale est en crise, les puissances internationales mettent leurs pions en batterie,

tous les coups sont permis pour imposer la soumission des masses ouvrières et paysannes !

Une seule directive mondiale des familles de banksters,

tout sauf la libération des peuples ivres d’une humanité solidaire et anticapitaliste !

De la fédération du Mali aux danses macabres des bérets de l’armée en déconfiture !

Soundiata Keïta aurait du mal à vanner les défilés putschistes des potentats prédateurs !

Mais une Femme malienne est debout en écho au « An Ka Wili » (Mobilisation et galvanisation) de Tiken Jah Fakoly !

Une Femme malienne est debout !

Fatoumata DIAWARA nous chante « MALIKO* »

en compagnie de 37 artistes dont Toumani Diabaté, Amadou et Mariam, Tiken Jah Fakoly Oumou Sangaré…

Mama Africa connaît ses ennemis, depuis des millénaires ils traquent son corps en liberté !

*A écouter sur Youtube

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.