Alors, utile ou pas utile ?

Environ 10 points derrière François Hollande, Marine Le Pen était-elle bien une menace, comme le titrait Libération il y a encore 3 jours ?

Au vu des résultats de ce soir, on pourrait dire que non, et même être tenté de penser que bon nombre d'électeurs tentés par Mélenchon se sont résignés au vote utile, le Front de Gauche étant finalement moins fort qu'attendu il y a encore quelques jours. Mais 2 chiffres quand même. Ainsi, si 6 ou 7% du total parti chez Hollande aurait pu (très hypothétiquement ?) aller chez Mélenchon, ce dernier aurait en effet été 3ème.

Mais bon tout ceci n'est finalement pas si tragique, la gauche a un candidat qualifié, et c'est bien l'essentiel... Au final on s'est pris la tête sur le vote utile pour pas grand chose, on avait de la marge.

Ce qui est grave en revanche, c'est que celle que les sondages n'ont plus vu venir, celle que le Front de Gauche pensait avoir distancé... a parait-il enregistré un record de voix ce jour, avec 7,2  6,4 millions de bulletins pour son parti. Papa doit être content. Marine est bien une borgne again.

Je me rappelle cet article de Marianne il y a quelques semaines : "ils votent Marine Le Pen". Eh bien ils sont toujours là. De tous milieux, de toutes les couleurs, par protestation mais aussi par conviction, déçus par un Sarkozy plus pâle que l'original et sensible à une Marine moderne et finalement mieux dédiabolisée qu'on aurait pu croire (vive le fafwashing au détriment de toute crédibilité dans le discours), ils ont fait ce choix, ce 22 avril, dans les urnes. Parmi eux, surement bon nombre de jeunes qui votaient pour la première fois aux présidentielles.

...et ben vous, je sais pas, mais moi ça me fait tout drôle. Un peu comme 2002 quand même.

Allez, la lutte pour l'humain continue, on va se laisser démolir par cette mauvaise nouvelle :/

Prochain RdV le 1er Mai :)

Et puis, on va bien arriver à changer de président dans 15 jours, hein ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.