Abel Boyi
Nous sommes une association citoyenne,bénévole et apolitique qui travaille sur les questions inhérentes à la situation de la femme, de la jeunesse et des personnes en situation de handicap. Ce blog n'est pas alimenté que par Abel Boyi, mais aussi par ses ami(e)s, partenaires et collègues. Voir les signatures...
Abonné·e de Mediapart

15 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 sept. 2019

Humilier une femme devant l'enfant, c'est souiller l'âme de l'enfant...

Chronique de femmes #1 - Je suis Laetitia, une femme comme les autres... Pas tout à fait... Je suis une femme qui a subi la meurtrissure de la violence conjugale dans ma chair, dans mon âme, dans ma psyché...

Abel Boyi
Nous sommes une association citoyenne,bénévole et apolitique qui travaille sur les questions inhérentes à la situation de la femme, de la jeunesse et des personnes en situation de handicap. Ce blog n'est pas alimenté que par Abel Boyi, mais aussi par ses ami(e)s, partenaires et collègues. Voir les signatures...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je suis Laetitia, une femme comme les autres...
Pas tout à fait...
Je suis une femme qui a subi la meurtrissure de la violence conjugale dans ma chair, dans mon âme, dans ma psyché.

Une femme qui a subi le joug de la lâcheté d'un homme.

Finalement, quand je vois le nombre de femmes qui se trouvent dans mon cas, quand je sais qu'au moment où vous lirez cet article, plusieurs femmes auront succombé sous les coups d'un homme...
Je suis certainement une femme comme les autres... Comme d'autres... C'est selon...

Suis-je en droit d'exécrer l'homme qui m'a permis d'être la maman de cette princesse sans que l'on m'accuse d'aliénation parentale ?

Je pensais que le temps et la distance auraient permis d'apaiser tous ces mois, toutes ces années de douleurs.

Et puis, cet après-midi, passant un bon moment, comme toutes mamans, je mets des limites à ma fille afin qu'elle se reconstruise le plus sereinement possible.

Mon " NON " d'aujourd'hui m'a valu cette phrase de sa part:

" JE VAIS LE DIRE À PAPA, IL VA TE TAPER! "

Sur le coup, je n'ai pas voulu y croire !
Mais ma petite fille si douce a dit ces mots qui m'ont poignardée...

J'ai tellement été sous le choc que je n'ai même pas encore réussi à avoir une discussion constructive car j'ai réagi avec colère en entendant cette phrase.
Pourtant, je le sais pertinemment que ce n'est pas de sa faute.

Son nom est officiel "C....."
Jamais, je ne lui pardonnerai cela ! JAMAIS !

Je pense avoir bien pleuré pendant de longues heures après que ma petite soit au lit.
Puis il faut réfléchir à la suite...

Une chose qui est sûre, je ne le laisserai plus abîmer notre fille plus qu'il ne l'a fait.
C'est ce que je me disais...

Mais dans le cadre du droit de visite, j'ai dû à contrecœur lui remettre sa fille pour quelques heures...Quelques heures seulement...Quelques heures de trop.

Lorsque je l'ai récupérée le cauchemar s'est répété...

"PAPA IL EST TRÈS EN COLÈRE CONTRE TOI!"
"MAMAN ELLE EST MALADE!"
"PAPA A DIT: JE L'AI TAPÉ UN TOUT PETIT PEU"

"Un tout petit peu" lui a-t-il dit...
Mais ce n'était pas le pire. Ces nouveaux coups de poignard à répétition ont été conclus par la cerise mortelle sur le gâteau quand elle a osé me dire:

"T'ES PAS MA MAMAN!"

Si j'entends encore une personne ou des professionnels me dire que la violence à l'égard des femmes n'a pas d'impact direct sur l'enfant et que celui-ci doit conserver des liens avec ces monstres...
Je risque de ne pas répondre gentiment...

Je me sens abandonnée par la République Française.

En conclusion je finirai par notre belle devise:

                       liBerté
                    égaLité
                      frAternité
                       liBerté
                    égaLité
                      frAternité
                      liBerté
                   égaLité
                     frAternité

BLA BLA BLA...

Laetitia Baris, présidente de la structure "Le Silence plus jamais", Conseillère Nationale "FR - Les Forces Républicaines" sur les questions du droit de la famille et de la protection de l'enfance.

www.fr-forcesrepublicaines.com

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
Zemmour, un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Politique
Quand le candidat parle, ses militants frappent
À Villepinte comme à Paris, des antifascistes se sont mobilisés pour ne pas laisser le premier meeting d’Éric Zemmour se tenir dans l’indifférence. Dans la salle, plus de 10 000 personnes s’étaient réunies pour l’entendre dérouler ses antiennes haineuses, dans une ambiance violente.
par Mathieu Dejean, Mathilde Goanec et Ellen Salvi
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B