Voyage en couleurs et en musique

Latcho Drom est un film français de Tony Gatlif de 1993, qui est devenu un classique. Même si cela n'a rien d'original d'évoquer ce film, particulièrement maintenant, ce billet constituera ma modeste contribution au "débat" à la con qui fait rage actuellement sur le soi-disant "problème rom"...

À travers musique, chant et danse, Latcho Drom est une évocation de la longue route des Roms et de leur histoire, du Rajasthan à l'Andalousie en passant par la Turquie, l'Egypte, la Camargue...

Latcho drom, expression romani, signifie en français "bonne route".

Latcho Drom -voyage en couleurs et en musique





Le film se déroule en huit épisodes, se situant chacun dans un pays différent, avec des musiciens roms de ces pays. Ainsi, l'épisode roumain est accompagné par le groupe Taraf de Haïdouks, l'épisode français, qui se déroule autour des Saintes-Maries-de-la-Mer, est accompagné par Dorado Schmitt et son cousin Tchavolo Schmitt. On remarquera aussi l'apparition de la chanteuse flamenca espagnole "La Caïta"  (que l'on retrouve dans le remarquable spectacle "Vertiges du Flamenco à la Transe")

104734_image_37197-crop.jpg

(disponible ici: http://boutique.arte.tv/vertigesduflamencoalatranse  )

Pour en savoir plus sur Tony Gatlif, outre sa notice wikipédia, on pourra visiter ce sympathique site - malheureusement pas à jour: http://tonygatlif.free.fr/accueil1024.htm

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.