Alerte Ebola!

Réunion d'urgence à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ce vendredi 14 juin. L'organisation doit décider si elle déclare une urgence sanitaire mondiale en raison de l'épidémie d'Ebola qui frappe la République Démocratique du Congo (RDC) depuis 10 mois et s'étend désormais à l'Ouganda voisin. Le virus y a fait ses deux premières victimes cette semaine. ..

Rappelons que le virus Ebola est un agent infectieux qui provoque chez l'humain et les autres primates des fièvres hémorragiques. Très contagieux, il se transmet notamment par contact direct avec des fluides corporels.

Une première épidémie a sévi en Afrique de l'Ouest en 2014 et 2015, provoquée par un virus très semblable à celui identifié lors de précédentes épidémies en RDC, au Congo et au Gabon,  

Elle avait provoqué au 27 mars 2016, selon les données recueillies par l'OMS à partir des informations communiquées par les autorités des dix pays concernés, la mort de 11 323 personnes sur 28 646 cas recensés.

Depuis début 2019, une nouvelle épidémie frappe la République Démocratique du Congo, en Afrique de l'Est cette fois, faisant à ce jour plus de 1 000 morts (2000 cas recensés sur les 10 derniers mois).

L'épidémie touche particulièrement l'est de la RDC, une région particulièrement instable et en proie à des violences régulières.

Cette région est frontalière avec l'Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie et le Burundi.

Or,  un garçon de 5 ans, traité en Ouganda pour Ebola, constitue le premier cas de cette maladie dans ce pays... l'enfant est mort le 12 juin. 

Le risque d'extension de l'épidémie à d'autres pays de la région n'a jamais été aussi élevé.

 Pour en savoir plus:

http://www.rfi.fr/afrique/20190612-ebola-nouveaux-cas-confirmes-ouganda-reunion-urgence-oms

http://www.rfi.fr/afrique/20190612-ouganda-enfant-survit-ebola-premier-cas-pays

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.