Contre le terrorisme.. ou pour la guerre? Place de la République à Paris, dimanche 28 septembre 2014


A l'appel de plusieurs associations (Mrap, SOS Racisme UEJF, Licra...), de partis politiques comme le PS, le PCF et EELV, de syndicats tels la CGT, d'associations et de représentants des religions musulmane, juive et chrétienne, un rassemblement se tenait ce dimanche, place de la République à Paris. 

HOMMAGE A HERVE GOURDEL

De passage dans le quartier, je vous livre ici mon petit compte rendu - forcément subjectif!
Les photos sont de Zahra Agsous (dont on peut (re)découvrir avec plaisir le travail ici :  http://blogs.mediapart.fr/blog/abouadil/130414/portfolio-fragments-de-lumiere-mausolees )

Notez que le texte de l'appel au rassemblement, ainsi que la liste de ses signataires, se trouve ici: http://www.humanite.fr/assassinat-dherve-gourdel-les-djihadistes-ne-nous-diviseront-pas-552990 (également sur Médiapart: http://blogs.mediapart.fr/blog/poppie/280914/marche-unitaire-du-28-septembre )

Ce sont donc quelques petites centaines de personnes qui se sont rassemblées, ce dimanche, pour à la fois rendre hommage à Hervé Gourdel, le randonneur français mort en Algérie au début de cette semaine dans les atroces conditions que l'on connaît, mais aussi pour affirmer haut et fort que "les djihadistes ne nous diviseront pas".

J'ai connu la place de la République plus bondée qu'en ce dimanche, et cela malgré le soleil qui était pour une fois de la partie. Gageons que les organisateurs parleront d'un millier de manifestants, j'en ai pour ma part compté quelques centaines, tout au plus. Les mauvaises langues diront sans doute qu'il y avait tout juste un représentant par organisation appelant à la manif, mais cela serait sans doute exagéré...

Toujours est il que les organisateurs "officiels" de ce rassemblement (associations, partis..) n'avaient pas mobilisé énormément leur troupes. Il faut dire aussi qu'à leur décharge ils n'avaient pas disposé de beaucoup de temps. Mais en tous cas, on cherchait en vain les drapeaux PS ou EELV pourtant bien présents dans la liste des signataires de l'appel. (la LICRA et l'UEJF étaient, eux, bien apparents).

La tribune de la manifestation

(J'ai vu deux calicots du PCF/Front de Gauche, ce dernier n'appelant pas en tant que tel au rassemblement (1))

En tous cas, au delà des organisateurs, il m'a semblé qu'il y avait, grosso modo, dans ce rassemblement, deux sortes de manifestants parmi ceux, majoritaires, qui étaient venus spontanément:

- d'une part des musulmans, qui voulaient exprimer leur rejet d'un terrorisme qui se revendique faussement de "l'Islam" , et crier haut et fort: "pas en mon nom", à l'image de la campagne lancée récemment sur les "réseaux sociaux" par de jeunes musulmans britanniques.

Not In My Name

https://twitter.com/hashtag/notinmyname

- et, plus nombreuse m'a-t-il semblé, j'ai vu une deuxième "sorte" de manifestants, composée de non musulmans qui voulaient pour leur part affirmer haut et fort qu'ils étaient pleinement conscients que l'Islam et les musulmans n'avaient strictement rien à voir avec les barbares qui sévissent actuellement en Irak, en Syrie en Algérie et ailleurs.

Au milieu de la place avait été érigée une tribune, où des orateurs ont pris la parole à tour de rôle, avec notamment l'imam de Drancy (93) Hassen Chalghoumi qui a lancé à la tribune: "Nous sommes tous à leurs yeux des sales Français, mais aujourd'hui nous sommes tous unis pour crier notre colère et dénoncer ces barbares qui ont tué notre frère" (la phrase retenue par l'AFP), ou l'écrivain Marek Halter qui s'est félicité que la manifestations ait attiré plusieurs centaines de personnes quand il craignait de trouver, tout au plus, quelques dizaines de manifestants....

Hassen Chalgoumi intervient à la tribune 28 septembre 2014


La presse était bien sûr au rendez vous.
presse_0.jpg   presse_02.jpg


Et puis, chose curieuse, on pouvait voir, à l'autre bout de la place, une autre tribune avec une camionette et une sono, où d'autres orateurs se succédaient. En fait, il s'agissait d'un regroupement d'autres "associations", mais celles-ci toutes liées peu ou prou au pouvoir algérien. Bref, il s'agissait de la camionette ... de la représentation officielle algérienne en France.

Tribune officielle de l'Etat Algérien?..

Dénonçant bien entendu elle aussi le terrorisme avec force, les orateurs (et oratrices) tenaient parallèlement un discours assez marrant, expliquant par exemple en mode surréaliste,que c'était l'état Français qui était responsable du départ des jeunes en Syrie, ayant assoupli les conditions de sortie du territoire pour les mineurs...

Et puis, non loin de là, je suis tombé sur un visage et un aspect qui me paraissaient vaguement familiers.. Avant de reconnaître Virginie Tellenne, plus connue sous le pseudo de "Frigide Barjot", en train de distribuer des tracts. Il est vrai, si l'on en croit pour le moins sa bio sur "wikipédia" que la championne des anti mariage pour tous est une catholique convaincue.

 Frigide Barjot NOUN

Le rassemblement a commencé à se disperser vers 16h, à la fin des interventions à la tribune "officielle".

Le MAK, Mouvement pour l'Autodétermination de la Kabylie, était aussi présent...

MAK

... Et les Kurdes aussi..

quattendezvous.jpg


... ainsi que tout un tas d'associations plus ou moins connues...

FARR.jpg


Pour prolonger:

Le compte rendu de cette journée par l'Humanité http://www.humanite.fr/unis-contre-la-barbarie-nous-sommes-tous-des-herve-gourdel-553000
et celui de Ouest France : http://www.ouest-france.fr/herve-gourdel-un-millier-de-personnes-paris-pour-lui-rendre-hommage-2860670
(qui sont très semblables, merci l'AFP...)

Sur les "difficultés" liées à ces manifs et surtout aux mots d'ordre qu'on y porte, on peut lire aussi:
http://www.ouest-france.fr/herve-gourdel-le-rassemblement-nantais-tourne-court-2855512

et ce billet: http://blogs.mediapart.fr/blog/apu-r/260914/not-my-name-excroissance-du-discours-islamophobe

(1) voir aussi : http://www.lepartidegauche.fr/actualites/communique/hommages-herve-gourdel-30106

Pour les curieux: le tract de Frigide Barjot

tract_Frigide_B.jpg

Toutes les photos sont (C) Zahra Agsous/ tous droits réservés

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.