Les adieux épidémiques

 ♥

Depuis quelques temps déjà, nous avons pu constater sur Mediapart une épidémie de cérémonies d'adieu, dans lesquelles on retrouve souvent des thèmes liés aux amours ou passions déçues. Ces cérémonies sont conclues parfois lyriquement, parfois sobrement, mais toujours avec la promesse d'une rupture définitive : le désabonnement.

Les passions, les amours, les idéaux, l'éternel besoin de reconnaissance sont certainement louables, mais, à tous les coeurs sensibles, les idéalistes déçus, les amoureux trahis, les passionnés cocufiés, les rêveurs rétamés, les blogueurs incendiés, les commentateurs honnis, farcis, harcelés, humiliés voire conchiés, les plumitifs entartés, je vous déclare ceci, non sans emphase : Mediapart est à vous ! Cet espace de liberté vous appartient ! Protégez-le, n'abandonnez pas votre bien commun, continuez, ne désertez pas mais résistez ! Ne vous laissez pas faire par les cruels et les méchants, ils habitent le même espace que vous : circonvenez-les, désamorcez-les, déconstruisez-les, démontez-les, détournez-les, ou ignorez-les !

Notez encore qu'il existe certains individus, toujours prompts à brandir la menace d'une rupture (désabonnement) au moindre pet de lapin, qui auraient grand intérêt à voir cet espace de liberté participative disparaître, au profit de l'ordre et de la loi, au profit d'un espace modéré, contrôlé, refermé, soumis à un autoritarisme infantilisant.

Bien à vous.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.