Montréal, manifestation contre l'Austérité et les Hydrocarbures - 21 mars 2015

22 mars 2015, Montréal (Qc)

Hier, à Montréal, une manifestation contre l'Austérité et les Hydrocarbures à eu lieu :

http://ici.radio-canada.ca/regions/montreal/2015/03/21/003-manifestation-austerite-montreal-hydrocarbures.shtml

 

Quelque notions :

            1. Le contexte actuel au Québec me semble marqué à la fois par la politique radicale du gouvernement Couillard et par les souvenirs du Printemps 2012 (mouvement des Carrés Rouges et Résistances des casseroles).

                    1. Actuellement, le gouvernement Couillard pratique la stratégie du choc (cf. la stratégie du choc de Naomie Klein) et fait passer des lois qui entraineront des coupures gigantesques dans les secteurs publiques (santé, éducation, communautaire, culture, petite enfance,...). La politique est aussi marquée par la construction d'un oléoduc prévu pour traverser le Québec afin de conduire les sables bitumineux de l'Alberta (au centre du Canada) vers l'Est.

                    2. Par ailleurs, les étudiants et la population sont marqués par le Printemps 2012. Pour mémoire, le mouvement des Carrés Rouge -pour carrément dans le rouge - a débuté dans le milieu étudiant montréalais en 2012 après l'annonce, par le gouvernement du Partie Libéral du Québec (PLQ), de l'augmentation exorbitant des frais de scolarité. De grandes manifestations ont eu lieu s'accompagnant de débats citoyens quotidiens, d'une méprise par le monde politique, d'une augmentation de la brutalité policière -ainsi qu'une montée de la violence dans les mouvements citoyens face à la non considération par les personnalités politiques au pouvoir. Un peu plus tard dans le printemps, a commencé la Résistance des casseroles, venues des quartiers populaires de Montréal. Après la démission du PLQ, c'est le Parti Québécois (PQ) qui arrive au pouvoir avec Pauline Marois. Le choix du PQ de défendre la Charte des Valeurs Québécoises (débat sur le voile, attaques à l'idéologie culturelle libérale,...) précipitera les prochaines élections qui ont eu lieu en 2014. Tenez vous bien, c'est le Parti Libéral du Québec qui revient au pouvoir !

 

            2. Le position de délivrance ou non de l'itinéraire de la manifestation est issue du Printemps 2012. La non déclaration de l'itinéraire est une façon de revendiquer le refus du règlement P-6 (mis en place en 2012 pour contrer les mouvements citoyens,) et le droit à l'occupation libre de la rue par les citoyens.

 

            3. L'ASSE est l'Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante. Association militante démocratique déjà très présente en 2012 dans l'organisation du mouvement étudiant.

http://www.asse-solidarite.qc.ca/

 

            4. Le SPVM est le Service de Police de la Ville de Montréal. La brutalité policière a marqué le Printemps 2012. J'ai beaucoup entendu parler ici des provocations de la part de la SPVM qui développe des stratégies de démonstration de force en l'absence de comportement déplacé chez les manifestants et qui s'organise, notamment en publiant sur twitter #manifencours. Je tenterai peut être d'aborder ce que je comprends de la question de la brutalité policière et du profilage politique dans un prochain billet.

 

Au plaisir de vos remarques et commentaires.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.