Phylactère ligérien 4/99 En vertu du Droit à la Sécurité, la société s'évince de l'espace public. A Tours plus qu'ailleurs!?

L'actualité sécuritaire ronronne, connaît quelques éclats, puis ronronne à nouveau. Jamais assez loin de nos tympans pour laisser complètement indemne notre perception de l'Autre.

L'actualité sécuritaire ronronne, connaît quelques éclats, puis ronronne à nouveau. Jamais assez loin de nos tympans pour laisser complètement indemne notre perception de l'Autre. Se contruit en ce fabuleux millénaire selon en pente vouée à la défiance, une société indexée sur le sentiment d'insécurité. L'Hexagone n'est pas épargné, pire, il semble rattrapper le retard sur ses modéles anglo-saxons. Tant en matière d'équipements (Taser, Video-surveillance,...) qu'en terme de philosophie.

 

A l'échelle d'une bourgade comme Tours, qu'est-ce qui se joue de l'abandon d'une vision rousseauiste de la société au profit des critères émanant de la pensée de Hobbes. Où je le rappelle pour ceux qui n'ont plus parcouru un manuel de philo depuis le lycée, s'oppose une pensée fondée sur l'idée que l'homme est bon ou mauvais par nature! Prédicat duquel le premier induit que la Loi vise à conformer la société à cette qualité intrinsèque quand le second prétend que la Loi doit protéger la Société contre ses composantes. Cela étant dis, on le voit, l'héritage des Lumières, s'il demeure en bonne place dans l'imaginaire collectif, la réalité en révèle un décalque bien plus cru!

 

La défiance érigée en principe préalable à toutes relations sociales n'a pas que des corrolaires sécuritaires. Elle atteinte jusqu'aux strates psycho-pathologiques d'ensemble. Mais laissons ce vaste champs d'étude pour nous cantonner à notre réalité locale.

 

L'arrivée d'un nouveau directeur de la police municipale1 qui viendra étrenner son diplôme dans notre Cité permet un regard citoyen sur la mission telle qu'envisagée. La prétention au classement en ZPS donne à penser que les équipementiers font assaut d'amabilités pour convenance budgétaire : les ASVP autrement dénommés Pervenches d'Amiens viennent d'obtenir leur lot de gilets pare-balles! En sera-t-il de même demain à Tours? Il paraît loin le temps de la position de gauche qui énonçait une police de proximité. Les services de Manuel Valls listent à tour de bras les mouvances libertaires et écologistes radicales. Des fois que des citoyens se rappellent aux bons voeux de la gauche au pouvoir.

 

Aucune remise en cause des dispositifs de vidéo-protection non plus à attendre. A chaque affaire, le discours est bien rôdé qui consiste à dire l'efficacité de l'enquête grâce à cette ressource, tel un gimmick! Quand on sait que l'essentiel des caméras surveillent les alentours du poste de police du Sanitas, de l'Hôtel de Ville et des parkings sur les quais de Loire, on se prend à douter du type de délinquance visé.

 

Les effectifs de police regimbent en ce moment et viennent d'obtenir le report d'une réforme qui aurait consisté à les soumettre à des contrôles d'alcoolémie et de toxicologie2. En entretenant le déni de cette problématique, les syndicats piègent l'exécutif et évitent de s'exposer à un débat où les citoyens ordinaires auraient pu clamer leur horizon d'attente envers leur maréchaussée.

 

Candidat ordinaire lors des récentes législatives, la serrure de mon appartement fut détériorée et l'un de mes vélos volé. La Police refusa de considérer qu'il y avait matière à enquête. Le ou les personnes impliqué(s) savaient-elles jusqu'où ne pas aller trop loin?

 

Lors je déambulais avec d'autres danseurs et performers pour exprimer mes voeux 2013 aux personnels du centre de visionnage de Tours, qu'elle ne fut pas notre surprise de se voir vertement inviter par un agent à arrêter de faire les cons!

Nous continuâmes de danser...

 

Il n'y aura d'issue à l'oppression du panoptikon qu'en se dotant d'autres matières à penser nos rapports à l'espace public. Toute matière à penser s'incarne au préalable. Il n'y a pas de fatalité que Tours s'en exonère.

 

Ce billet de la série des Phylactères ligériens sera enrichis ultérieurement.

1http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2013/02/19/La-securite-publique-coeur-de-ses-preoccupations-1340921

 

2http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/02/20/controles-d-alcoolemie-et-de-stupefiants-dans-les-services-de-police-les-syndicats-s-insurgent_1835745_3224.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.