ADRESSE AUX CAMARADES DE FRANCE INSOUMISE

Nous reproduisons ici l'Adresse d'Elodie Nac (pseudo Kanak), militant du Parti Travailliste Kanak et d'Ensemble! en France. Cette Adresse envoyée aux militants de la France Insoumise concerne le programme électoral de JLM à propos des dernières colonies françaises.

 La lecture du point « égalité réelle pour les outremer » (I-O) est stupéfiante, atterrante. Concernant la Kanaky, vous reprenez les propositions des divers gouvernements de droite comme de pseudo gauche : « Assurer la tenue démocratique du référendum d’autodétermination prévue en Nouvelle-Calédonie en 2018 ». Pire, vous reprenez mot pour mot les propos tenus par Philippot (FN) lors de son passage en Nouvelle Calédonie Il y a une semaine ; à ceci près qu’il n’utilise pas le qualificatif « démocratique ». Ce faisant vous vous posez comme arbitres impartiaux et bienveillants, feignant de croire que le scrutin sera juste et équitable, ignorant que plus de 20 000 Kanak sont à ce jour écartés de la liste référendaire. C’est au peuple colonisé de décider de son sort i Vous ignorez les recommandations de l’ONU en la matière et la juste revendication de l’inscription automatique et sans conditions du peuple Kanak, peuple colonisé par l’Etat français ii Vous faites allusion à la Déclaration Universelle des Droits Humains concernant la sécurité de la France, relisez la conclusion de la résolution 1514 de l’ONUiii ; et vous prétendez « Renforcer et réinvestir l’ONU pour faire vivre un monde ordonné » !

En exergue vous écrivez : « Les Outre-‐mer sont la chance de la France. Ils pourraient être des pointes avancées de la planification écologique et du progrès humain, avancer vers un développement endogène. Au lieu de quoi, ils sont maintenus dans la dépendance d’un système inégalitaire d’économie de comptoir et de pauvreté de masse. La République doit vivre partout et pour tous ! », vision misérabiliste et paternaliste. Economie de comptoir et colonisation vont de pair.

 Quid des revendications des camarades polynésiens dont le territoire est lui aussi inscrit sur la liste des peuples non autonomes iv ? Reviendrez-vous sur le tour de passe-passe de Giscard (Consultation de 1974.) séparant Mayotte de l’Union des Comores v ; l’Assemblée générale de l’ONU a condamné cet état de fait par plus de vingt résolutions, non contraignantes

La raison de votre attachement aveugle à ces colonies transparaît dans le traitement de l’espace maritime : « La France est une puissance maritime qui s’ignore. C’est pourtant une question de souveraineté essentielle pour notre pays, présent dans toutes les mers du globe ». La VIème république rompra-t-elle avec l’esprit colonial de la Vème ? Force est d’en douter.

 Mettez à profit la semaine anticoloniale qui approche pour rencontrer les camarades Kanak et des autres possessions françaises qui s’y trouveront.

 Ces propos ne constituent en rien un billet d’humeur, mais l’expression de mon respect envers les camarades kanak qui m’accueillent sans arrière-pensée et m’honorent de leur confiance.

 Nouméa, le 19/12/2016

 Salutation anticolonialiste

 

i

http://www.un.org/fr/documents/view_doc.asp?symbol=A/RES/1514(XV)

http://www.un.org/fr/documents/view_doc.asp?symbol=A/RES/1541(XV)

 

 

ii

http://www.un.org/en/decolonization/nonselfgovterritories.shtml

http://www.un.org/en/decolonization/pdf/New%20Caledonia%202016%20Profile_25%20Oct%202016.pdf

 

 

iii

http://www.un.org/fr/documents/view_doc.asp?symbol=A/RES/1514(XV)

 

 

iv

http://www.un.org/en/decolonization/nonselfgovterritories.shtml

http://www.un.org/en/decolonization/pdf/French%20Polynesia%202016%20Profile_25%20Oct%202016%20Final.pdf

 

v

https://fr.wikipedia.org/wiki/Assembl%C3%A9e_g%C3%A9n%C3%A9rale_des_Nations_unies

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.