Organiser la solidarité financière pour les actions de désobéissance civile c'est lui permettre de s'étendre et de faire entendre concrètement le soutien populaire.

 

Ici, il y a 3 semaines, était lancé un appel à la solidarité financière avec les salariés grévistes pour les retraites. Il a rencontré un formidable écho et le site de collecte créé à la suite de l'appel a réuni 50 000 euros en 10 jours !

http://www.bizimugi.eu/grevesolidaire/solidarite-pour-la-desobeissance-citoyenne

 

L'attente était très forte de marquer sa solidarité avec le mouvement de lutte, de s'impliquer dans la contestation de manière concrète par un nouveau moyen efficace. Des centaines de citoyens ont, sans hésiter, affiché publiquement - et financièrement - leur soutien aux grévistes. Seul le temps a manqué, face à le message ambiant d'essouflement du mouvement, l'initiative, arrivée un peu tard, a marqué le pas.

Mais l'expérience a prouvé la pertinence de l'idée et si l'objectif de grève générale n'est peut être plus d'actualité, le mouvement est loin de s'essoufler et dépasse très largement les retraites. Face à un pouvoir non seulement sourd et aveugle mais aussi violent, les initiatives se multiplient.

Depuis plusieurs années déjà, la désobeissance civile se développe, médiatisée par les fauchages d'OGM. Mais les lois absurdes et décisions flirtant avec les limites de la démocratie, aujourd'hui malheureusement ne manquent pas et même se multiplient de manière inquiétante : fichage ADN, chasse aux sans-papiers, repression du mouvement anti-nucléaire non violent, gardes à vue systématiques, expulsions... La désobeissance civile est d'autant plus nécessaire ! Mais elle implique des frais juridiques et des risques de condamnation.

Le mécanisme de solidarité envers les grévistes pourrait être repris pour soutenir ces mouvements, ces actions, chacun pouvant - en plus de s'y engager - participer à ces frais à travers une collecte publique et massive.Organisons la !

Rendezz vous sur

http://www.bizimugi.eu/grevesolidaire/solidarite-pour-la-desobeissance-citoyenne

 

Adrien Kempf

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.