107 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 juil. 2021

Le football professionnel français ne doit pas servir à blanchir les crimes d’Israël

Communiqué de l'AFPS

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le 1er août prochain, c’est à Tel-Aviv que va se dérouler le Trophée des Champions . Il s’agit d’un match de gala qui opposera deux clubs français, le Champion de France Lille et le vainqueur de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain. Ce match organisé par la Ligue Française de Football Professionnel va être, une nouvelle fois, l’occasion, de donner à l’État d’Israël l’image d’un pays ouvert et accueillant.

Quelques semaines après le Tour de France cycliste, qui est, pour la deuxième année, le théâtre de l’opération de propagande menée par l’équipe Israël Start Up Nation , le football professionnel français va afficher sa complicité avec un État qui pratique officiellement l’apartheid et se rend, régulièrement coupable de crimes de guerre, voire de crimes contre l’humanité.

Il est intolérable que le football professionnel français aille s’afficher à Tel Aviv, moins de trois mois après que des bombardements d’une violence inouïe contre la population civile palestinienne de Gaza ont entraîné la mort de plus de 250 personnes dont une soixantaine d’enfants, des milliers de blessés et des dizaines de milliers de déplacés et de sans-abris . Ces crimes viennent s’ajouter à la colonisation incessante, à l’épuration ethnique à Jérusalem-Est, et aux milliers d’arrestations violentes de manifestants palestiniens dans les villes israéliennes, en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Nous appelons la Ligue de Football Professionnel (LFP) et les clubs de Lille et du Paris Saint-Germain à ne pas participer à cette opération de propagande visant à blanchir les crimes d’Israël, en renonçant à jouer ce match de gala à Tel-Aviv.

Nous appelons toutes les défenseuses et tous les défenseurs du droit international et de la paix à s’adresser à la LFP et aux clubs de Lille et du PSG pour leur demander de ne pas aller jouer à Tel-Aviv. Pour cela, nous les invitons à écrire à :

* Monsieur le Président de la Ligue de Football Professionnel : 6, Rue Léo Delibes 75116 Paris ou infos@lfp.fr
* Monsieur le Président du LOSC : Domaine de Luchin BP 79 59780 Camphin-en-Pévèle
* Monsieur le Président du Paris Saint-Germain : 24, Rue du Commandant Guilbaud 75016 Paris

Nous les invitons aussi à leur envoyer un tweet et à le relayer avec le texte suivant (ou un autre de leur choix) :
Ne jouez pas le Trophée des Champions à Tel Aviv. Le football ne doit pas servir à faire oublier les crimes d’Israël #NonAuTDCàTelAviv

Nous lancerons une campagne de tweets à partir de vendredi 16 juillet, 18h et ce, jusqu’au Trophée des Champions.

L.F.P. : https://twitter.com/lfpfr

P.S.G. : https://twitter.com/psg_inside

L.OS.C. : https://twitter.com/losclive

Le Bureau National,
le 12 juillet 2021

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Social
Anthony Smith, inspecteur du travail devenu symbole, sort renforcé du tribunal
Devant le tribunal administratif de Nancy ce mercredi, la rapporteure publique a demandé l’annulation des sanctions visant l’agent de contrôle, accusé par le ministère du travail d’avoir outrepassé ses fonctions en demandant que des aides à domicile bénéficient de masques en avril 2020.
par Dan Israel
Journal — Extrême droite
Extrême droite : les larmes (de crocodile) des élites libérales
Les succès électoraux de l’extrême droite, comme en Suède ou en Italie, font souvent l’objet d’une couverture sensationnaliste et de dénonciations superficielles. Celles-ci passent à côté de la normalisation de l’agenda nativiste, dont la responsabilité est très largement partagée.
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige