Ramy Shaath doit être libéré !

Ramy Shaath est un défenseur égyptien-palestinien des droits humains. Et c’est pour cette raison qu’il a été arrêté le 5 juillet 2019, pendant la nuit, par des soldats lourdement armés, sans mandat d’arrêt.

Ramy Shaath est un défenseur égyptien-palestinien des droits humains.

Et c’est pour cette raison qu’il a été arrêté le 5 juillet 2019, pendant la nuit, par des soldats lourdement armés, sans mandat d’arrêt.

Sa femme, Céline a été expulsée d’Égypte, alors qu’elle résidait légalement en Égypte depuis 2012.

C’est parce qu’il a exercé son droit à la liberté d’expression et à la participation aux affaires politiques qu’un tribunal a décidé de l’ajouter le 17 avril 2020 à la liste égyptienne des terroristes.

Depuis bientôt 2 ans, Ramy est emprisonné arbitrairement, en détention provisoire, sans chef d’inculpation. Le 7 juin, sa détention provisoire a été prolongée pour la 24è fois.

Le 9 juin, l’Audience en appel au Caire, visant à contester la décision abusive et arbitraire de l’ajouter à la liste égyptienne des "individus et entités terroristes" a été reportée pour la troisième fois.

Le gouvernement égyptien est sourd aux multiples appels de la communauté internationale, que ce soit des ONG telles qu’Amnesty International, la FIDH, et également le parlement européen, les experts des nations Unies, des membres du congrès américain, des eurodéputés, des parlementaires français, …

Le 5 juillet, sa détention atteindra la limite des deux ans de détention provisoire fixée par la loi égyptienne. Ce ne doit pas être l’occasion, pour l’État égyptien d’inventer de nouveaux prétextes à une nouvelle détention provisoire.

Cela suffit !

L’Association France Palestine Solidarité renouvelle son soutien, son appel à la libération de Ramy Shaath et à son retrait de la liste égyptienne des terroristes.

Le Bureau National,
Le 23 juin 2021

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.