112 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 juil. 2022

Le pouvoir d'agir

Le succès de l’initiative citoyenne européenne #StopColonies est entre nos mains, entre vos mains. Nous avons le pouvoir et le devoir d’agir. Édito du PalSol n°81, la revue de l'AFPS.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’assassinat de Shireen Abu Akleh par l’armée israélienne, à Jénine le 11 mai dernier, a suscité à juste titre une émotion considérable, émotion encore accrue par les attaques de la police israélienne contre le cortège de ses funérailles. Les médias du monde entier en ont fait largement état, les enquêtes indépendantes convergent toutes vers un assassinat délibéré par l’armée israélienne, l’indignation n’est pas près de retomber.

C’est le caractère monstrueux d’un système d’occupation militaire qui dure depuis 55 ans qui est ainsi mis en évidence, et qui a été repris dans tous les médias.

Les missions de l’AFPS qui ont enfin pu re-prendre vers la Palestine le confirment : la colonisation israélienne s’est considérablement développée pendant les deux dernières années, les violences des colons sont continuelles, et les meurtres de Palestiniens par l’armée israélienne se répètent à un rythme quasi quotidien. À Jérusalem, à Beita, dans les collines du sud d’Hébron, les militants de la résistance populaire sont présents sur tous les fronts pour soutenir la population et l’aider à rester sur sa terre. À Gaza, de- puis 15 ans sous blocus, des femmes et des hommes inventent tous les jours les moyens de maintenir l’espoir.

Dans cette situation, notre pire ennemi s’appelle l’indifférence. L’installation aux portes de l’Europe de la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine, l’envolée des prix, le dérèglement climatique, sont les premiers sujets qui inquiètent nos compatriotes. Les questions relatives au droit international, aux droits de l’Homme, et plus précisément aux droits du peuple palestinien, ont été peu présentes dans les deux campagnes électorales que nous venons de vivre.
Cette indifférence tourne à la complicité lorsque le président de la République ne fait rien pour la libération de Salah Hamouri, ou quand, tournant le dos à ses propres valeurs, l’Union européenne, incapable de prendre la moindre mesure pour le respect des droits du peuple palestinien, va faire la cour à Israël pour un contrat gazier.

Mais nous devons aussi avoir conscience de notre force. Après sa tentative de dissoudre deux collectifs de solidarité avec la Palestine, le ministre de l’Intérieur s’est fait désavouer par le Conseil d’État qui a suspendu ses décrets, et l’AFPS est fière d’y avoir contribué. Et la Cour d’Appel de Lyon a confirmé, en déboutant Teva, le droit d’appeler au boycott.

Nous sommes aussi de plus en plus nombreux à affirmer, avec maintenant Amnesty International, que la situation subie par le peuple palestinien dans son ensemble a un nom, c’est l’apartheid, il a une définition précise et il constitue un crime contre l’humanité. On ne pourra construire l’avenir qu’en mettant fin à ce régime inhumain d’oppression et de discrimination.

Nous avons le pouvoir de faire changer les choses. L’initiative citoyenne #StopColonies (#StopSettlements) est simple et directe : la colonisation est un scandale, et il est urgent de mettre fin à tout commerce avec ces colonies.

C’est à chacun de nous, c’est à chacun de vous, qu’il appartient maintenant d’agir. Chacune et chacun d’entre nous doit devenir un acteur du succès de cette initiative. Relayez les messages que vous recevrez régulièrement par e-mail ou sur les réseaux sociaux. Et si vous ne les avez pas sous la main, c’est très simple : en tapant StopColonies sur internet, on retrouve immédiatement la page de signature sur le site de la Plateforme française des ONG pour la Palestine. Signez si vous ne l’avez pas encore fait, partagez sans relâche avec votre famille, avec vos amis, avec toutes les personnes que vous connaissez.

Oui, nous sommes révoltés par l’assassinat de Shireen Abu Akleh, nous soutenons nos amis palestiniens qui résistent à l’enfermement et au vol de leurs terres, nous sommes tout simplement indignés que la colonisation existe encore de nos jours : alors soyons toutes et tous des ambassadeurs et des acteurs du succès de cette initiative !

Le succès de l’initiative citoyenne européenne #StopColonies est entre nos mains, entre vos mains. Nous avons le pouvoir et le devoir d’agir.

Bertrand Heilbronn, le 27 juin 2022

>> Pour consulter la revue Palestine-Solidarité de l'AFPS

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal
Aux origines françaises du « soft power »
Dans un livre qui veut renouveler l’historiographie de la colonisation, l’historien David Todd explore les formes oubliées de l’Empire français au XIXe siècle et bat en brèche l’opposition canonique entre les répertoires impériaux français et britanniques.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez
Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid