63 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 oct. 2021

L’exigence du respect des droits du peuple palestinien

Édito du PalSol n°78, la revue de l'AFPS

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Vous pouvez consulter l’ensemble des numéros du PalSol (bulletin trimestriel "Palestine Solidarité" de l’AFPS) en cliquant ici.

La ferveur populaire qui a accompagné, dans toute la Palestine, l’évasion des six prisonniers politiques palestiniens de la prison de Gilboa, exprime une fierté et un espoir : non, le régime israélien n’est pas invincible, et, oui, même avec des moyens réduits on peut le mettre en échec. Ces prisonniers ont été repris : nous devons nous mobiliser contre les tortures et mauvais traitements qu’ils ont déjà subis et risquent de subir, mais la fierté du peuple palestinien pour leur évasion demeure.

C’est avec la même détermination que les Palestiniens résistent, chaque jour, aux expulsions qui les menacent à Jérusalem et à la colonisation qui vise la ville de Beita, au sud de Naplouse. Par une forme d’action innovante, celle des « confusions nocturnes », c’est toute la population qui se mobilise et notamment les jeunes, pour le démantèlement de la colonie d’Eviatar et la préservation des terres de la ville de Beita. La répression de l’armée israélienne, qui a fait 7 morts et de nombreux blessés, est révoltante. Nous soutenons cette résistance populaire du peuple palestinien, et nous continuerons à la soutenir de toutes nos forces.

Dans le même temps, les conditions de retrait des États-Unis de l’Afghanistan ont confirmé que ses principaux intérêts étaient ailleurs qu’au Moyen-Orient. Joe Biden doit aussi compter sur une majorité démocrate de plus en plus troublée par la politique israélienne, au point de commencer à mettre en cause les financements de l’armée israélienne. Sans vraiment se désinvestir du Moyen-Orient, mais sans prendre la moindre initiative pour imposer une solution conforme au droit, il cherche les moyens de « calmer le jeu » pour avoir les mains libres ailleurs dans le monde.

Quant aux visées colonialistes du pouvoir israélien, elles n’ont pas changé, et le nouveau Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a toujours agi en faveur de la colonisation. Mais ses yeux sont tournés vers les Etats-Unis, et face à l’opinion démocrate, il ne peut plus se permettre le même niveau de provocation que Netanyahou pendant l’ère de Trump.

De leur côté, la France et l’Europe sont bien absentes et ne proposent rien. Mais sur le plan européen, après la première victoire qu’a constitué l’enregistrement par la Commission Européenne de l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) pour l’interdiction des produits des colonies, nous allons nous engager pleinement et dans de larges alliances pour assurer le succès de l’ICE, obtenir enfin cette interdiction en conformité avec le droit international, dénoncer la colonisation en même temps que le régime d’apartheid et d’occupation qui l’accompagnent.

Les campagnes qui nous mobilisent et qui vont nous mobiliser dans les mois qui viennent s’inscrivent dans ce contexte politique.

En exigeant la levée immédiate et sans condition du blocus de Gaza, en soutenant chaque jour la résistance populaire à Jérusalem, à Beita et partout en Palestine, en exigeant l’interdiction des produits des colonies dans l’ensemble de l’Union européenne, et en dénonçant sans relâche le régime d’apartheid israélien, nous affirmons que le respect des droits du peuple palestinien ne peut plus attendre. La fin de l’occupation, de la colonisation, du blocus de Gaza, ainsi que le droit au retour des réfugiés palestiniens n’attendront pas une hypothétique solution politique, ils doivent en constituer le point de départ.

Notre mobilisation est essentielle dans ce combat. Elle doit conduire des secteurs de plus en plus larges de l’opinion française à refuser l’injustice et le déni du droit que le peuple palestinien subit continuellement.

Bertrand Heilbronn, 29 septembre 2021



Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal — Éducation
« On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss