112 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 déc. 2021

Desmond Tutu, combattant infatigable contre tous les régimes d’apartheid d’hier et d’aujourd’hui

Véritable icône en son pays, Desmond Tutu restera pour les générations futures un modèle de la résistance non-violente à toutes les oppressions et injustices en Afrique du Sud et dans le reste du monde. Très tôt, il identifia le parallèle entre l’oppression subie par le peuple palestinien et le régime d’apartheid sud-africain, et soutint dès la première année le mouvement international Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS). L’AFPS salue sa mémoire.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’AFPS salue la mémoire de l’archevêque Desmond Tutu, prix Nobel de la paix et vétéran de la lutte contre le régime d’apartheid en Afrique du Sud.

Véritable icône en son pays, Desmond Tutu restera pour les générations futures un modèle de la résistance non-violente à toutes les oppressions et injustices non seulement en Afrique du Sud mais aussi dans le reste du monde.

Il avait ainsi très tôt identifié le parallèle entre l’oppression subie par le peuple palestinien et le régime d’apartheid sud-africain, et avait soutenu dès la première année de sa création le mouvement international Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS), qu’il décrivait comme un moyen pacifique de s’opposer à l’occupation israélienne.

Fort de l’expérience du boycott international qui avait précipité la chute de l’apartheid dans son pays, il affirmait « la raison pour laquelle ces outils – boycott, sanctions et désinvestissement – se sont révélés efficaces à la fin, c’est qu’ils ont atteint une masse critique de soutien, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du pays ».

Par ces propos, il dénonçait précisément « ceux qui continuent de faire affaire avec Israël, ceux qui contribuent à la préservation d’une impression de « normalité » dans la société israélienne, desservent les peuples d’Israël et de Palestine. Ils contribuent à la perpétuation d’un statu quo profondément injuste ».

D’une grande exigence éthique et d’une grande clarté dans la défense des droits (« il ne s’agit pas de rendre nos chaînes plus confortables », disait-il), il a aussi été un acteur essentiel de la réconciliation après la chute du régime d’apartheid en Afrique du Sud. Solidaire des opprimés, il savait s’adresser aux oppresseurs, comme dans son article paru dans Haaretz en août 2014 : « Mon plaidoyer pour le peuple d’Israël, c’est de voir au-delà du moment présent, de voir au-delà de la colère de se sentir continuellement assiégé, de voir un monde dans lequel Israël et Palestine peuvent coexister – un monde où règne la dignité et le respect mutuels. Cela exige un changement de mentalité. […] »

Compagnon de lutte de Nelson Mandela, il partageait avec ce dernier la conviction « que la liberté du peuple sud-africain resterait incomplète sans la liberté du peuple palestinien ».

Jusqu’au bout de sa longue vie, Desmond Tutu est resté fidèle à ses convictions pour la justice et l’égalité entre les peuples, c’est à ce combattant infatigable contre tous les régimes d’apartheid d’hier et d’aujourd’hui que l’AFPS tient à rendre hommage aujourd’hui.

Le Bureau national,
le 28 décembre 2021

https://www.france-palestine.org/L-AFPS-salue-la-memoire-de-Desmond-Tutu

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France

Affaire Pellerin : la fuite judiciaire qui menace l’Élysée et le ministère de la justice

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal — France

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal

Présidentielle 2022 : les comptes de campagne validés, Le Pen en attente

La candidate d’extrême droite conteste les conclusions de la commission de contrôle sur le remboursement de sa campagne. Tous les autres comptes sont définitivement validés. Des irrégularités mineures ont été détectées, notamment dans la campagne d’Emmanuel Macron.

par Antton Rouget

Journal — Transparence et probité

La justice enquête sur un chantier maudit de la métropole Nice Côte d’Azur

La juridiction nationale de lutte contre la criminalité organisée (Junalco) enquête sur la Compagnie de Phalsbourg, attributaire d’un projet immobilier emblématique. Elle s’interroge notamment sur le rôle du promoteur italien Paolo Celi, qui a introduit Christian Estrosi auprès du pape François.

par Hélène Constanty

La sélection du Club

Billet de blog

Loi sur l’immigration : la nouveauté sera de rendre la vie impossible aux immigrés

Le ministre de l’intérieur, comme ses prédécesseurs, veut sa loi sur l’immigration destinée notamment à expulser plus efficacement les étrangers faisant l’objet d’une OQTF. Mais pourquoi, une fois de plus, le gouvernement ne s’interroge-t-il jamais sur les causes profondes de cette immigration ?

par paul report

Billet de blog

Appel contre l’immigration jetable et pour une politique migratoire d’accueil

Nous appelons à la mobilisation contre le nouveau projet de loi du gouvernement, qui s’inscrit dans une conception utilitariste et répressive des personnes étrangères en France. S'il était adopté, il accentuerait encore le fait qu'elles sont considérées comme une population privée de droits, précarisée et livrée à l’arbitraire du patronat, de l’administration et du pouvoir.

par association GISTI

Billet de blog

Nous, les banni·e·s

À travers son nouveau podcast « Nous, les banni·e·s », La Cimade a décidé de donner la parole aux personnes étrangères qui subissent une décision de bannissement. Pour illustrer la violence des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), 5 témoins partagent leurs histoires, de leur départ vers la France jusqu’aux difficultés d’aujourd’hui.

par La Cimade

Billet de blog

OQTF : la réalité derrière ces quatre lettres

À cause de l'OQTF, j'ai perdu mon travail étudiant. Je me suis retrouvé sans ressources du jour au lendemain, sans rien. C'est très dur, car je cotisais comme tout le monde. Avec ma compagne, on attend une petite fille pour juin prochain. D'ici là, je dois me terrer. J'ai l'impression de vivre comme un rat, j'ai tout le temps peur de tomber sur la police. Je ne suis certes pas Français, mais j'aime la France comme j'aime le Sénégal.

par Couzy