73 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 nov. 2021

29 novembre : Communiqué de l'AFPS

Communiqué de l'AFPS : 29 novembre : l’urgence d’une action concrète pour soutenir les défenseurs palestiniens des droits humains

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le 29 novembre est la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien. C’est aussi, pour les Palestiniens partout dans le monde et quelle que soit leur situation, un anniversaire douloureux : celui du vote par l’ONU, le 29 novembre 1947, d’un plan de partage pour lequel ils n’ont jamais été consultés, et qui a marqué le point de départ de la Nakba, l’éviction de la plus grande partie de la population palestinienne du territoire de ce qui allait devenir l’État d’Israël.

Année après année, le peuple palestinien continue à subir la dépossession continue de ses terres et de ses ressources, les morts et les blessés par l’armée d’occupation, les emprisonnements, le blocus de Gaza, les destructions de maisons, la situation terrible des camps de réfugiés. Ce système qui impose la domination d’un peuple sur un autre par des actes inhumains a un nom, c’est le régime d’apartheid, c’est un crime contre l’humanité.

En cette journée de solidarité, il convient d’abord de rappeler les droits imprescriptibles du peuple palestinien : le droit à une vie libre et décente, le droit à l’autodétermination, le droit au retour des réfugiés palestiniens.

Mais l’actualité nous appelle aussi à l’urgence de l’action concrète. Le gouvernement israélien mène depuis le 22 octobre une attaque contre la société civile palestinienne en ciblant six ONG palestiniennes de premier plan pour la défense des droits humains : après les avoir désignées comme « organisations terroristes », il a pris le 7 novembre une décision militaire d’interdiction à leur encontre. L’absence de réaction du président de la République, la déclaration du ministère des Affaires étrangères le 26 octobre qui se contente d’exprimer sa « préoccupation » et demande des « clarifications » au lieu de contester la légitimité de la décision israélienne, l’absence de déclaration de véritable soutien aux ONG, sont scandaleuses si l’on mesure les menaces qui pèsent sur ces ONG et sur l’ensemble de la société civile palestinienne. De plus, ce sont celles et ceux qui fournissent à la Cour pénale internationale les preuves de ses crimes qu’Israël voudrait faire taire.

Si la solidarité avec le peuple palestinien a encore un sens, c’est sur ce cas concret et urgent qu’elle doit s’exprimer en toute priorité. Dans la suite de la lettre envoyée le 25 novembre par 32 organisations au ministre des Affaires Etrangères, l’Association France Palestine Solidarité appelle de toute urgence le président de la République, le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères à prendre sans délai des positions claires et des mesures fortes pour protéger ces ONG et l’ensemble de la société civile palestinienne menacée par ces mesures :

• un soutien clair et net à ces ONG accompagné de l’exigence d’un retrait des décisions israéliennes,
• la suspension de la signature de l’accord de recherche entre l’Union européenne et Israël, une première mesure de simple décence dans un tel contexte.

L’Association France Palestine Solidarité appelle l’ensemble des parlementaires et toutes les personnes de conscience à se mobiliser dans le même sens. Il faut protéger l’avenir de la société civile palestinienne. C’est ici et c’est maintenant que cela se joue.

Le Bureau national de l’AFPS,
le 29 novembre 2021

>> Retrouver la page de l’appel à action de l’AFPS en soutien aux 6 ONG palestiniennes

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Politique
À l’approche de « l’élection reine », le vote bousculé
Au fil des scrutins, il semble de plus en plus difficile d’y voir clair dans les comportements électoraux. Deux ouvrages s’attaquent au problème sur des bases simples : comprendre et réhabiliter les absents des urnes et ajouter la loupe des histoires individuelles.
par Mathilde Goanec
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Contrôleuse des lieux de privation de liberté : l’année Covid en prison
Mis en garde par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour les risques de cluster dans les prisons, le gouvernement a brillé par sa passivité. Rien d'étonnant, tant ses alertes et préconisations restent systématiquement lettre morte.
par lien-social
Billet de blog
Fermer une prison, y ouvrir une école et un musée
« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », aurait dit Victor Hugo. Avec la fermeture imminente de la prison de Forest, un projet stratégique unique se présente aux acteurs politiques bruxellois : traduire la maxime d’Hugo en pratique et, en prime, installer un musée de la prison au cœur de l’Europe ! Par Christophe Dubois
par Carta Academica
Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette
Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart