RéuniOnscOpe va reprendre ses activités d'information et de débat à la Réunion

Après des années d'absence dans la vie de la Réunion, mais tout en suivant en fidèle abonné de MEDIAPART la vie économique, politique, sociale et culturelle de la France et du monde, RéuniOscOpe va reprendre sa modeste activité d'information et de débat sur les problèmes de la vie réunionnaise qu'il nous paraît important de faire aborder par nos concitoyens insulaires mais aussi expatriés et métropolitains.

Après des années d'absence dans la vie de la Réunion, mais tout en suivant en fidèle abonné de MEDIAPART la vie économique, politique, sociale et culturelle de la France et du monde, RéuniOscOpe va reprendre sa modeste activité d'information et de débat sur les problèmes de la vie réunionnaise qu'il nous paraît important de faire aborder par nos concitoyens insulaires mais aussi expatriés et métropolitains. L'un des plus gros problèmes économiques, sociaux, financiers, politiques et judiciaires, survenu ces quatre dernières années, pratiquement à l'insu de l'immense majorité de nos concitoyens réunionnais dans l'île ou en métropole et de nos concitoyens métropolitains ( du moins prioritairement ceux qui paient des impôts et en sont donc les victimes ) seront les problèmes de la compagnie aérienne "privée-publique" Air Austral. Si un audit a été réalisé sur ce qu'il serait possible de qualifier de "frasques de gestion" de 2009 à 2012, très curieusement le contenu de l'audit explosif  qui les rapportent a été conservé secret et confidentiel par ses prescipteurs alors même qu'il concerne très largement en premier lieu les finances publiques, donc l'argent des contribuables et la morale de la gestion des deniers publics. En cette période où les "affaires financières scandaleuses" éclatent au grand jour en métropole grâce à MEDIAPART, ne convient-il pas qu'à la Réunion il en soit de même ? C'est à cette modeste action citoyenne conforme à l'intérêt général du plus grand nombre qu'avec RéuniOnscOpe et ses participants nous allons nous atteler, avec bien sûr le soutien et l'aide de tous celles et tous ceux qui aspirent à une République Française digne des valeurs qui sont les sienne, pour lesquelles nos aînés se sont battus et que nous voulons voir continuer à éclairer le monde.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.