CONGO B. : DONATIEN KIVOUVOU POUR UNE FRANC-MAÇONNERIE NOBLE

Dans sa dernière livraison, la Lettre du continent (LC) a annoncé la nomination de Donatien Kivouvou à la tête du Grand Orient du Congo-Brazzaville (GOCB). Une nouvelle qui s’est immédiatement répandue dans le microcosme maçonnique.

Donatien Kivouvou Donatien Kivouvou
Le nouveau Grand-Maître (GM) succède à Marius Mouambenga, qui a dirigé l’obédience congolaise durant deux (2) ans. L’on lui reprocherait, selon notre confrère, une proximité avec Denis Sassou N’Guesso, président du Congo. Mouambenga aurait favorisé un rapprochement de la GOCB(constituée en grande partie par des opposants politiques) avec la Grande Loge du Congo (GLC) que dirige justement le numéro Un congolais. Ce que conteste vivement la GLC qui atteste que le Passé Grand-Maître est reconnu pour sa vertu ; un homme de dialogue qui a œuvré pour le rayonnement de la franc-maçonnerie au Congo et en Afrique. Donnatien Kivouvou qui prend les rênes de la GOCB à la faveur d’un convent statutaire, est un écrivain réputé, titulaire d’un doctorat de 3e cycle. Avec une telle aura, l’on est certain qu’il conduira de manière noble son organisation spirituelle et que, contrairement à ce qu’affirme une certaine opinion, il n’aura nullement besoin de s’acharner à éloigner, semble-t-il, sa loge du palais présidentiel. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.