Christine Albanel n'aime pas les artistes

«On est du ministère de la culture, du cabinet de la ministre, on va vous distribuer de la vinaigrette»...
Flash Mob Artichaut piraté par le ministère de la culture © Tristan Mendes France
Flash Mob Artichaut piraté par le ministère de la culture © Tristan Mendes France

«On est du ministère de la culture, du cabinet de la ministre, on va vous distribuer de la vinaigrette»...

Voici de quelle sorte les artistes d'aujourd'hui (les autres) – prix duchamp, prix scam, subventionnés ou non, achetés, produits, programmés, publiés, diffusés, téléchargés – de ceux qui ne sont pas entendus et qui ne soutiennent pas le projet de loi crétine "Création et Internet", ont été reçus mercredi 1er avril (ce n'est pas une blague, cf la dépêche AFP http://www.tv5.org/TV5Site/cinema/afp_article.php?rub=cinema&idArticle=090401150642.0mtezxfz.xml ) et ceci dans les Jardins du Palais Royal sous les fenêtres de Christine Albanel.

Oui, puisque nous ne sommes pas plus entendus qu'un artichaut, nous avions organisé une Flash Mob Artichaut Pirate, c'est-à-dire une mobilisation éclair de 7 minutes dans ces jardins de la culture, un geste absurde, brandir un dadartichaut, sous les fenêtres de la future HADOPI, Haute Autorité dont les aspérités sont effeuillées sans foin là en cette nuit à l'Asssemblée, nous les autres artistes brandissant nos quelques légumes, nous les autres artistes travaillant, préparant nos expos à beaubourg, au jeu de paume, au festival exit et ailleurs, nous copiant-collant aussi, nous enfants de Warhol, de Kantor, de Malraux, de Deleuze, de Duras, nous les autres artistes, ceux de demain peut-être.

Selon facebook, twitter et les autres nous étions des millions inexistants, immatériels, ou selon l'image postée sur http://www.internetmonamour.fr une centaine d'artistes et acteurs du réseau pour le réseau des réseaux, cet espace public, et exerçant notre métier, celui d'établir une relation choisie et sensée avec notre public, notre nouveau public, exerçant notre métier, celui d'ouvrir un espace critique au service de la culture et pour l'autre, notre public.

Allez-y, googélisez-nous, il y a la liste des signataires sur le site d'internet mon amour, et ailleurs sur le réseau, des millions de gus présents au sein de nos institutions artistiques et culturelles, P2P, Privé 2 Public.

Bref, le mépris du Cabinet de Christine Albanel, la haine des artistes, le déni du regard du public...

 

Nous remercions le soutien de la Fédération des artistes britanniques (FAC http://www.featuredartistscoalition.com ) : Robbie Williams, Billy Bragg, David Rowntree (Blur), David Gilmour (Pink Floyd), Verve, Ed O'Brien (Radiohead)... mais aussi le soutien par courrier de Annie Lennox, Peter Gabriel, David Gray, Fran Healy (Travis), Nick Mason (Pink Floyd), Mick Jones (Clash)...

ici : http://www.lepost.fr/article/2009/03/13/1456171_ce-n-est-pas-un-crime-de-telecharger-plus-de-140-artistes-anglais-se-mobilisent-et-lancent-la-featured-artists-coalition.html

 

It's not a crime to download (La FAC, Billy Bragg)

nous disent-ils

merci de l'autre côté de la Manche à tous les artistes (les autres)

 

agnès de cayeux

06 790 350 86

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.