Un Goy peut avoir un enfant juif; l'inverse est-il vrai ?

IMG_1936.JPG

(La Bible en Hébreu ... à lire de droite à gauche ...).

Bonjour mes ami-e-s et autres.

Quelques réflexions personnelles sur un sujet éternellement actuel ...

Concernant les anti-judaïsme, anti-sémitisme et anti-sionisme, il est raisonnable de considérer que ces trois "sentiments" témoignent d'une suspicion, voire d'un rejet ou même d'une phobie envers le Peuple juif, et seulement envers le Peuple juif. C'est une "trinité d'antis" dont les éléments sont inséparables quant au dénominateur commun, qui est le Peuple juif.

L'anti-judaïsme est une intolérance religieuse d'origine chrétienne (mais n'est-ce pas le juif Paul de Tarse qui a commencé, après avoir massacré les premiers chrétiens avant son coup de foudre à Damas ? Ah le pauvre "Saint Etienne", premier martyr chrétien, lapidé sous les yeux d'un Paul de Tarse, encore ivre de dégoût anti-Jésus le Nazaréen...).

L'anti-sémitisme est une intolérance récente, essentiellement liée à la panique de certain-e-s face à l'arrivée de la révolution industrielle d'origine européenne; or, l'industrie ne se développe pas sans l'argent (suprématie de la Grande Bretagne, de la City, car il y a le Commonwealth ...). Comme certains éléments humains du Peuple juif ont certaines caractéristiques physiques, il est décidé que le Peuple juif, jugé dangereux car doué en affaires d'argent, est une race. A cette époque, on a oublié que les Sémites ne sont pas tous juifs, mais qu'importe ...

Le rejet continue, surtout dans les pays de culture chrétienne (Europe et "nouveau monde"). Car la Chrétienté y aurait vaincu la Synagogue, du fait de son impératif missionnaire.

A tel point que le Peuple juif, stigmatisé puis martyrisé, commença à vouloir sauver sa peau très diasporique et pensa à retourner au pays de ses origines (religieuses et non laïques), Eretz Israël. La Shoah et la sombre affaire de l'Exodus font le reste, avec le soutien involontaire d'Albert Einstein (bien aidé par Henri Poincaré) et de Robert Oppenheimer. Arrivée du Sionisme, puis du conflit israëlo-palestinien, qui se mondialise du fait du jeu des alliances avec d'autres pays très militarisés. Anti-sionisme inévitable.

---

Jusque là, l'analyse un peu synthétique n'est pas fausse. Il y a un lien historique évident entre la Kippa, des gens qui sont blancs ou basanés mais ni grands ni blonds aux yeux bleus, et la création de l'Etat d'Israël.

---

Mais voilà, en matière de phénomènes humains, rien n'est simple, car il y a désormais des Juifs athées, des Juifs à la peau noire, et des Juifs favorables à la paix avec les Palestiniens, donc un peu anti-sionistes (Ygal Amir, assassin de Yitzhak Rabin, n'était pas "goy", donc était juif).

---

Nous pouvons en conclure que l'anti-judaïsme est un peu dépassé; qu'il fut vite remplacé par l'anti-sémitisme, grave erreur scientifique (et sémantique) puisqu'il n'existe pas de "race juive" (ni de race sémite), permettant un premier amalgame trinitaire Juda-Christ-Sémite, hautement malsain car il y avait de plus en plus de Juifs non pieux, voire athées, voire noirs; et que tout cela aboutit à l'anti-sionisme, total amalgame à 4 éléments Juda-Christ-Sémite-Palestine.

---

Nous ne sommes pas sortis de l'auberge, car une intolérance religieuse loco-régionale est devenue un racisme continental européen, puis un conflit armé politique mondialisé.

---

A mon avis (qui n'engage que moi), monsieur Emmanuel Macron n'a pas raison quand il dit (devant le CRIF, ce qui nuance l'affirmation) que l'anti-sionisme est la forme moderne de l'anti-sémitisme, car il existe des Juifs qui sont "en même temps" anti-sionistes.

---

Certains pourraient se dire que les "Islamo-gauchistes" français ont perdu une bataille : un Français d'origine pas juive (Ben Allah) est sous les verrous, son pote Crase, pas vraiment de gauche, aussi; et le PR se rallie à monsieur Netanyaou, en considérant que l'anti-sionisme pourrait être un délit.

---

De l'art de diviser pour régner.

---

N.B. Sammy Davis, Jr. disait qu'il était difficile de réussir quand on était laid, petit, noir et juif ... comme quoi ...

Re N.B. Je suis allée à un rassemblement contre l'anti-sémitisme avant-hier soir. J'y ai vu des Juifs bien sûr, la LICRA, mais aussi des GJ, des gens de la FI, des gens de BDS, des pointures locales LREM ... bref des Français panachés. Certains étaient venus pour le principe, d'autres par intime conviction, d'autres par curiosité, d'autres pour tromper leur ennui. C'est la vie et sa diversité.

IMG_1950.JPG

(Le Noble Coran, à lire de droite à gauche ...).

Là, je ne sais plus ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Id%C3%A9ogramme  

A très bientôt car ...

A SUIVRE ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.