Les combats de Jean-Jacques de Félice et le référendum en Kanaky/Nouvelle-Calédonie

À l’occasion des dix ans de la disparition de Jean-Jacques de Félice et à quelques jours du référendum d’autodétermination en Kanaky/Nouvelle-Calédonie, les sections parisiennes de la LDH et l’AISDPK (Association information et soutien aux droits du peuple kanak) vous invitent à une soirée d’hommage et de réflexion, avec le soutien de Médiapart.

Annonce de la soirée du 27/10/2018 © ISABELLE LEBLIC Annonce de la soirée du 27/10/2018 © ISABELLE LEBLIC

Samedi 27 octobre 2018 de 18h à 22h, salle Jean Dame
17 rue Léopold Bellan 75002 PARIS
Métro : Étienne Marcel/Sentier

Cette soirée de réflexion-débat se déroulera en deux temps, autour de deux films de Mehdi Lallaoui suivie chacun d'une table ronde.

1ère partie (18-20h)

  • Projection du film Jean-Jacques de Félice, la passion de la justice de Mehdi Lallaoui 2017 (durée 52 min)
  • Table ronde : Témoignages sur les combats de Jean-Jacques de Félice

2ème partie (20-22h)

  • Projection du film Kanaky-Nouvelle-Calédonie, la métamorphose du Caillou de
    Mehdi Lallaoui, 2018 (durée 52 min)
  • Table ronde : À propos du référendum d’autodétermination du 4 novembre 2018 en Kanaky/Nouvelle-
    Calédonie

Jean-Jacques de Félice (1928-2008)

Avocat des droits humains, défenseur des Algériens du FLN, fondateur du comité français de liaison contre l’apartheid, vice-président de la Ligue des Droits de l’Homme, défenseur des objecteurs de conscience, des pacifistes et des insoumis, fondateur du groupe d’information et de soutien aux travailleurs immigrés (gisti), avocat de Droit au Logement (DAL), des militants antinucléaires de Polynésie, des paysans du Larzac en lutte, président de l’Association information et soutien aux droits du peuple kanak (aisdpk) qu’il a contribué à créer, défenseur des hommes et des peuples opprimés, des militants kurdes, basques espagnols, italiens, des sans-papiers et des sans-droits…

Le référendum en Kanaky/Nouvelle-Calédonie

Débat autour des enjeux de la décolonisation aujourd’hui : trente années après les « événements » qui ont vu la Kanaky/Nouvelle-Calédonie au bord de la guerre civile, lors du référendum du 4 novembre 2018, 174 154 électeurs – sous statut civil coutumier et sous statut civil de droit commun – seront appelés à répondre à la question suivante :

« Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? »

Participerons à ces deux tables rondes :

  • Sylvie Boitel (LDH, avocate)
  • Monique Hervo (travailleuse sociale dans les bidonvilles de  Nanterre)
  • Mehdi Lallaoui (AISDPK, réalisateur)
  • Isabelle Leblic (AISDPK - anthropologue au CNRS)
  • Gilles Manceron (LDH, historien)
  • Edwy Plenel (Médiapart)
  • Michel Tubiana (président d’honneur de la LDH, avocat)

Venez débattre avec nous.

Merci de nous avoir lu.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.