Aisdpk Kanaky
L’Aisdpk – Association Information et Soutien aux Droits du Peuple Kanak – défend la liberté de ce peuple colonisé à s’autodéterminer
Abonné·e de Mediapart

59 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 nov. 2021

Aisdpk Kanaky
L’Aisdpk – Association Information et Soutien aux Droits du Peuple Kanak – défend la liberté de ce peuple colonisé à s’autodéterminer
Abonné·e de Mediapart

Solidarité avec le peuple kanak. Report du référendum du 12 décembre !

Le mouvement des jeunes kanak en France (MJKF), l'association Information et soutien aux droits du peuple kanak (AISDPK) et le Collectif Solidarité Kanaky ont lancé un appel signé aujourd'hui par 211 personnalités et militant·es pour le report du référendum du 12 décembre. Si vous souhaitez signer, faites-nous le savoir.

Aisdpk Kanaky
L’Aisdpk – Association Information et Soutien aux Droits du Peuple Kanak – défend la liberté de ce peuple colonisé à s’autodéterminer
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Solidarité avec le peuple kanak

Report du référendum du 12 décembre !

Le gouvernement français affirme maintenir au 12 décembre 2021 la consultation référendaire portant sur l'avenir de la Nouvelle-Calédonie. Cela en dépit des appels de l'ensemble des organisations politiques, syndicales et associatives représentant le peuple kanak, à reporter cette consultation à l'automne 2022, ainsi que de leur annonce d’une non-participation au cas où ce troisième référendum serait maintenu en décembre 2021 ; en dépit également des appels d'organisations de la région océanienne et française témoignant de leur soutien au report.

L'épidémie du Covid frappe durement ce territoire depuis le 6 septembre, les actuels indicateurs restent fragiles et toute réelle campagne politique est rendue impossible. Ce ne sont pas des calculs liés au calendrier électoral hexagonal qui peuvent prendre le dessus sur la prise en compte de la situation du pays.

La volonté d'imposer le vote le 12 décembre représente un geste irrespectueux à l'égard du peuple kanak et des autres populations océaniennes, alors même que la majorité des décès liés au Covid les concerne. Dans un contexte particulièrement difficile qui empêche le travail du deuil et les coutumes qui l’accompagnent, essentielles en monde océanien, il serait incongru de prétendre organiser des meetings ou toute autre opération de campagne. Celle-ci ne peut être envisagée et la seule option raisonnable impose de repousser l’échéance pour donner du temps au temps et offrir des conditions plus sereines et apaisées.

À l’inverse, céder à la précipitation et à la brutalité pour imposer un calendrier voulu par les seuls partisans de la Nouvelle-Calédonie dans la France serait une grave erreur. Car l'avenir du pays exige une campagne exemplaire d'équité et un résultat incontesté. En 2019, le Premier ministre, Édouard Philippe, avait proposé une consultation à l’automne 2022.

Passer outre l'exigence d'un report de la consultation, c’est disqualifier celle-ci, cela aux échelles locale, nationale et internationale. C'est prendre la responsabilité d'une rupture avec les efforts des 30 dernières années pour assurer un processus inédit de décolonisation. Et, à l'inverse de l'apaisement souhaitable, c’est prendre le risque d'alimenter ressentiment et colère, et faire obstacle à la recherche d'une solution politique satisfaisante.

Comment imaginer une consultation référendaire privée de la participation du peuple premier ?  Comment accepter l'idée que pourrait être imposé un projet d'avenir pour la Kanaky Nouvelle-Calédonie sans les Kanak ?

Il n'est pas trop tard pour éviter de s'engager dans une impasse et pour réengager le dialogue entre les diverses forces sociales et politiques concernées.

Appel à l'initiative du Mouvement des jeunes Kanak en France  (MJKF),

de l’Association Information et Soutien aux Droits du Peuple Kanak (AISDPK)

et du Collectif Solidarité Kanaky

avec les signataires suivants (par ordre alphabétique) :

  1. Gilbert Achcar, sociologue, professeur, SOAS University of London (Angleterre) 
  2. Cristina Agosti-gherban, musicienne
  3. François Alfonsi, eurodéputé (Corse)
  4. Tewfi Allal, militant associatif de l'émigration
  5. Nathalie Alliaume-Seri, collaboratrice de circonscription, aide sociale à l’Enfance, conseil départemental de Seine-St-Denis
  6. Marcelo Amendola, secrétaire national de la Confederazione unitaria di base (Italie)
  7. Kevin B. Anderson, University of California, Santa Barbara (États-Unis)
  8. Nils Anderson, militant anticolonial, ancien éditeur
  9. Enaut Aramendi, secrétaire syndicat Langile Abertzaleen Batzordeak (Pays basque)
  10. Ana Azaria, présidente Femmes Égalité
  11. Souleymane Bachir Diagne, Director of the Institute of African Studies. Columbia University
  12. Bertrand Badie, professeur honoraire des universités, Science po Paris
  13. Bernard Baissat, journaliste, cinéaste, coanimateur de l'Union pacifiste
  14. Étienne Balibar, philosophe, professeur honoraire des universités
  15. Ludivine Bantigny, historienne
  16. Jean Batou, professeur à l’Université de Lausanne, député au Parlement du canton de Genève (Suisse)
  17. Hocine Belalloufi, journaliste à la retraite, essayiste
  18. Christian Belhôte, magistrat honoraire 
  19. Amal Bentounsi, fondatrice du collectif des familles des victimes tuées par la police
  20. Olivier Besancenot, ancien candidat à l'élection présidentielle
  21. Smaïl Bessaha, syndicaliste CGT-Culture
  22. Alain Bihr, professeur honoraire de sociologie, Université de Bourgogne-Franche-Comté
  23. Pascale Bonnemère, anthropologue, directrice de recherche au CNRS
  24. Conxita Bosc, presidenta Comitè Català de Solidaritat Internacionalista (CCSI)
  25. Saïd Bouamama, sociologue et militant du Front uni des immigrations et des quartiers populaires 
  26. Gilles Bounoure, critique d'art 
  27. José Bové, syndicaliste et ex-eurodéputé
  28. Isabelle Bril, linguiste, CNRS-EPHE
  29. J.-Y. Brulebois, trésorier de l’association Palestine 13, groupe local de l'AFPS
  30. Claude Calame, anthropologue et historien 
  31. Maëlle Calandra, post-doctorante en anthropologie
  32. Alain Castan, éditeur, La courte échellle - éditions transit
  33. Nathalie Castan, cadre associatif, Marseille
  34. Patrick Chamoiseau, écrivain
  35. Mathias Chauchat, professeur agrégé de droit public, Université de Nouvelle-Calédonie
  36. Sophie Chave-Dartoen, anthropologue, Université de Bordeaux 
  37. Mouhieddine Cherbib CRLDHT
  38. Étienne Chomarat, formateur, association La Mèche
  39. Nara Cladera, co-secrétaire fédérale SUD Éducation
  40. Herbert Claros, secrétaire aux relations internationales de la Central sindical e popular Conlutas (Brésil) 
  41. Hélène Claudot-Hawad, anthropologue, CNRS
  42. Laurence de Cock, historienne
  43. Raphaël Confiant, écrivain martiniquais
  44. Raphaël Constant, ancien bâtonnier de Martinique
  45. Philippe Corcuff, maître de conférences science politique
  46. Annick Coupé, secrétaire générale d'ATTAC-France
  47. Pierre Cours-Salies, professeur des universités honoraire
  48. Umberto Cugola, formateur en travail social, Toulouse
  49. Didier Daeninckx, écrivain
  50. Philippe Daguerre, journaliste web
  51. Pierre Dardot, philosophe, chercheur au laboratoire Sophiapol de l’Université de Paris Nanterre 
  52. Cybèle David, membre du secrétariat national de l’Union syndicale Solidaires
  53. Roland Davidas, enseignant martiniquais et auteur en langue créole 
  54. Bruno Della Sudda, militant d'Ensemble
  55. Claude Delorieux, enseignante retraitée,  militante associative handicap psychique
  56. Jacqueline Diaz citoyenne
  57. Catherine Destom-Bottin, Association des communistes unitaires
  58. Boubacar Boris Diop, écrivain sénégalais
  59. Daho Djerbal, professeur d'histoire à la retraite, Université d'Alger 2 (Algérie)
  60. Charlotte Dollat, médecin généraliste
  61. Max Dorleans, militant anticapitaliste et décolonial martiniquais
  62. Bernard Dreano, président du Centre d'études et d'initiatives de solidarité internationale CEDETIM
  63. Jean-Numa Ducange, historien
  64. Sylvain Duez-Alesandrini, Corsica Internaziunalista (Corsica)
  65. Argitxu Dufau, secrétaire syndicat Langile Abertzaleen Batzordeak (Pays basque)
  66. Simon Duteil, co-délégué général de l'Union syndicale Solidaires
  67. Bernard Duterne, directeur du Centre tricontinental CETRI (Belgique) 
  68. Virginie Duval, militante syndicale ASSO-Solidaires
  69. Iker Elizalde, conseiller départemental, Euskal Herria Bai (Pays basque)  
  70. Didier Epsztajn, animateur du blog Entre les lignes entre les mots
  71. Mireille Fanon Mendes-France, présidente de la Fondation Frantz Fanon internationale 
  72. Patrick Farbiaz, militant anticolonialiste et écologiste
  73. Sonia Fayman, sociologue
  74. Annie Fiore, écrivaine
  75. Céline Freyss, enseignante retraitée
  76. Annie Gafforelli, conseillère municipale Paris 20e
  77. Jacques Gaillot, évêque
  78. Mattéo  Gallo, musée du quai Brnly
  79. Jean-Jacques Gandini, ancien président du Syndicat des avocats de France
  80. Yves Gaonac’h, réalisateur
  81. Patrice Garesio, co-président de l’association Survie
  82. Franck Gaudichaud, historien, Université Toulouse 2 Jean Jaurès 
  83. Bernard Genet, porte-parole du comité Comprendre et agir contre la guerre,  Marseille
  84. Xavier Gillet,
  85. Marc Giovaninetti, historien
  86. Benoit Godin, journaliste et documentaliste
  87. Lorenz Gonschor, politologue, Punaauia, Tahiti
  88. Claude Grin, anthropologue, EPHE
  89. Nacira Guénif, professeure, Université Paris 8, fille de résistants algériens à la colonisation française
  90. Daniel Guerrier, éditeur, éd. Spartacus
  91. Murielle Guilbert, co-déléguée générale de l'Union syndicale Solidaires 
  92. Élisabeth Guillery, retraitée, ancienne militante syndicale et politique
  93. Kirk Huffman, anthropologue
  94. GG Huguel, architecte de rue et co-fondateur de l'association la senab
  95. Alain Iriart, maire de Saint-Pierre d'Irube (Pays basque)
  96. Yannick Jaglin, greffier en chef retraité, militant
  97. Sylvain Jay, secrétaire administratif
  98. Eva Joly, ex-députée européenne 
  99. Pierre-Leonce Jordan, anthropologue, EHESS
  100. Solé Jordi, eurodéputé Esquerra Republicana de Catalunya (Catalogne)
  101. Samy Johsua, professeur émérite université Aix Marseille
  102. Aurélie Journée-Duez, anthropologue EHESS / Laboratoire d’anthropologie sociale, présidente du Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan) 
  103. Mina Kherfi, monteuse vidéo France Télévisions
  104. Vincent Kermel, journaliste en retraite et ancien membre Aisdpk
  105. Razmig Keucheyan, professeur de sociologie
  106. Mehdi Lallaoui, réalisateur
  107. Léopold Lambert, éditeur The Funambulist
  108. Bernard Lamizet, ancien professeur à l’Institut d’études politiques (Sciences Po) de Lyon
  109. Iabe Lapacas, secrétaire du Mouvement des jeunes Kanak en France 
  110. François Laroussinie, professeur d'informatique à l'Université de Paris
  111. Christian Laval, sociologue
  112. Sébastien Lebègue, Photographe et auteur du livre Coutume kanak
  113. Isabelle Leblic, anthropologue, directeure de recherche CNRS, éditeure en chef du Journal de la Société des Océanistes
  114. J.M.G Le Clezio, écrivain
  115. Olivier Le Cour Grandmaison, universitaire
  116. Pierre Lemonnier, anthropologue, directeur de recherche émérite, CNRS
  117. Séverine Lenogue, travailleuse indépendante
  118. L'équipe de rédaction du Guide du Bordeaux colonial et de la métropole bordelaise
  119. Kevin Le Tétour, co-secrétaire fédéral SUD Éducation
  120. Lamont Lindstrom, Chair, Department of Anthropology, Henry Kendall College of Arts and Sciences, University of Tulsa (USA)
  121. Anita Lopepe, porte-parole d'Euskal Herria Bai (Pays basque)
  122. Thierry Louchon, retraité, Martigues, responsable du Collectif Solidarité Palestine Ouest Etang de Berre
  123. Michael Löwy, sociologue
  124. Christian Mahieux, co-animateur du Réseau syndical international de solidarité et de luttes 
  125. Rafaëlle Maison, professeur de droit international, université Paris Sud
  126. Jan Malewski, revue Inprecor
  127. Noël Mamère, ancien député et maire de Bègles
  128. Gilles Manceron, historien
  129. Olivier Marboeuf, auteur, producteur de cinéma
  130. Jean Louis Marchetti, agrégé de Maths
  131. Philippe Marlière, politiste, University College of London (Angleterre) 
  132. Roger Martelli, historien
  133. Jean-Pierre Martin, psychiatre
  134. Serge Martin, professeur émérite, Université Sorbonne nouvelle
  135. Gustave Massiah, membre du Conseil international du Forum Social Mondial, membre du Conseil scientifique d'Attac France 
  136. Nicolas Matos Ichaso, auteur - réalisateur et militant associatif, Saint-Étienne 
  137. Mehdi Meftah, militant décolonial 
  138. Éliane Meillier, médecin, militante anticolonialiste
  139. Jean-Luc Mercier, professeur d'anglais retraité, Aubagne
  140. Isabelle Merle, historienne au CNRS
  141. Jean-Paul Mignon, Conseiller d'éducation populaire, retraité, syndiqué à Solidaires
  142. Jordi Miró, président d'Estat Català
  143. Muriel Modr, artiste
  144. Hamid Mokaddem, philosophe, Nouméa
  145. Denis Monnerie, anthropologue, DynamE, Unistra/CNRS 
  146. Gisèle Montaubric, enseignante
  147. Lionel Monti, simple citoyen militant pour l'autodétermination
  148. Samia Moucharik, militante décoloniale
  149. Jean-Michel Moussu, conseillé municipal d'une petite commune de Loire Atlantique
  150. Thierry Moutin, professeur CE, Aix-Marseille Université
  151. Mymytchell, auteure-compositrice-interprète
  152. Dominique Natanson, auteur du Guide du Soissons colonial 
  153. Anna Paini, Anthropologue, Université de Verone
  154. Elisenda Paluzie, présidente de l’Assemblea Nacional Catalana (Catalogne)
  155. Jaime Pastor Verdù, éditeur Viento Sur (État espagnol)
  156. Simonne Pauwels, anthropologue, CREDO-Marseille
  157. Lola Pedroso, Collectif unitaire franco-algerien
  158. Monique Picard,
  159. Christian Pierrel, directeur de publication de La Forge 
  160. Guillaume Pigeard de Gurbert, philosophe
  161. Philippe Pignarre, éditeur
  162. Toufik-de-Planoise, journaliste et militant syndical
  163. Edwy Plenel, journaliste
  164. Christine Poupin, militante écosocialiste et internationaliste
  165. Frédérique Pressmann, réalisatrice
  166. Raphaëlle Primet, conseillère de Paris
  167. Fabrice Riceputi, historien
  168. Bruno Richard, Romilly
  169. Carlos Riera, député au Parlement catalan Candidatura d’Unitat Popular (Catalogne) 
  170. Mathieu Rigouste, chercheur en sciences sociales
  171. Michèle Riot-Sarcey, historienne
  172. Laurent Ripart, historien, Université Savoie Mont Blanc
  173. Françoise Roche,
  174. Luc-Thierry Rossi, Compagnon menuisier du Devoir et écrivain
  175. Gilles Rouby, militant associatif
  176. Théo Roumier, syndicaliste SUD éducation, autogestionnaire
  177. Pierre Rousset, Europe Solidaires Sans Frontières 
  178. Christine Salomon, anthropologue
  179. Catherine Samary, économiste
  180. Elias Sanbar, écrivain, ancien ambassadeur de la Palestine auprès de l'UNESCO
  181. Benoît Schneckenburger, secrétaire général adjoint de la Fédération nationale de la Libre Pensée 
  182. Christine Seghers-Colin, Chef d'entreprise
  183. Denis Sieffert, journaliste
  184. Patrick Silberstein, éditeur, coauteur du Guide du Paris colonial et des banlieues
  185. Juliette Simon, retraitée, secrétaire Palestine 13, groupe local de l’AFPS
  186. Francis Sitel, co-directeur revue ContreTemps
  187. Alessandro Stella, historien, directeur de recherches au CNRS et à l'EHESS
  188. Marc Tabani, anthropologue au CNRS, directeur du Centre de Recherche et de Documentation sur l’Océanie (CREDO)
  189. Arlette Tardy présidente ASTI de Romans
  190. Serge Tcherkézoff, anthropologue, directeur d’études (émérite) de l’EHESS, Chevalier de la Légion d’Honneur 
  191. Laurence Theault, journaliste
  192. Yves Thebault , ancien président du CRIDEV (Rennes)
  193. Yves Daniel Thebault, enseignant à la retraite et syndicaliste (île de La Réunion)
  194. Lucky Thiphaine, journaliste, ex-secrétaire nationale du MRAP, membre d'Attac
  195. Odile Tobner, essayiste, militante antiraciste
  196. Éric Toussaint, porte-parole du réseau CADTM international
  197. Aminata Dramane Traoré, Forum pour un autre Mali 
  198. Josette Trat, sociologue.
  199. Benoît Trépied, anthropologue au CNRS
  200. Anne Tristan, journaliste
  201. Charles-André Udry, éditeur, animateur du site À l'encontre, Lausanne (Suisse)
  202. Miguel Urbàn Crespo, député européen Anticapitalistas (Catalogne)
  203. Eleni Varikas, politiste
  204. Patrick Vassallo, membre du comité de rédaction de Cerises la coopérative
  205. Thomas Vaucouleur, enseignant et syndicaliste, Bilia Corse
  206. Françoise Vergès, politologue, militante féministe décoloniale
  207. Christine Villa, agronome retraitée, psychanalyste
  208. Christiane Vollaire, philosophe, chercheure associée au Cnam, membre de l’Institut Convergences Migrations
  209. Éric Wittersheim, anthropologue, EHESS
  210. Hervé Zenoki, bibliothécaire territorial, militant du Mouvement indépendantiste martiniquais
  211. Abdellatif Zeroual, sociologue et militant (Maroc)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez
Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement