La justice européenne met la France à l'amende

La finance apatride vient de faire condamner la France à rembourser 4 milliards d'euros aux sicavs étrangères qui avaient payé une retenue à la source sur les dividendes payés par les entreprises françaises. L'affaire est scandaleuse. En soi, cela revient en pleine crise de la dette publique à faire payer par chaque salarié français 200 euros à des sicav, fonds de placement ou hedge funds, représentant la fine fleur de la finance internationale basée dans des paradis fiscaux, et en particulier au Luxembourg - tiens tiens la Cour de Justice Europeenne est basée ou ? Au Luxembourg ... La retenue à la source est le seul moyen de faire payer des impôts aux fraudeurs de tous poils qui se cachent derrière l'anonymat des fiducies et autres sociétés écrans. Le discours officiel est non aux paradis fiscaux, la vérité de l'appareil bureaucratique européen est exactement le contraire, comme le.prouve cet arrêt. Le deuxième niveau de scandale est le silence total sur cette affaire. Que va faire le pouvoir socialiste ? Accepter cette amende ou rejeter cet arrêt émanant d'une cour auto désignée, sans contrôle, et dont les décisions donnent toujours plus raison à la finance cosmopolite contre les états et les peuples ? Cette affaire est emblématique du combat encours entre les peuples et l'oligarchie européiste. Comme le diktat imposé aux grecs.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.