TOUT POUVOIR EST UNE CONSPIRATION PERMANENTE Honoré de Balzac

POINT DU JOUR du jeudi 19 novembre 2020 Nous proposons aux internautes qui nous lisent ou nous survolent de commenter et, si cela vous dit, de partager -

Quand donc l’Institut Diafoirus[1]de Castexologie va-t-il ouvrir ses portes ? Quand donc  un nouvel Institut des Hautes études politiques (remplaçant Sciences-Po, sans doute ringard voire - « gauchisse »-) se penchera sérieusement- avec gants de velours et main de fer - sur le "Complotisme"? Quoi qu’il en soit, des Diafoirus se font fort d’éradiquer le Covid, ce qui nous conduirait à 3 ans de confinement ferme, au bas mot, avec Tracking à la clé. Sommes-nous en « Absurdistan [2] »

 

Il était passé où, Big Brother ? Maintenant, son omniprésence s’insinue par tous les canaux du pouvoir, par tous les pores des peaux de Chambres parlementaires. Le parti socialiste dans l’une de ses cantilènes en dégelées se dresse pour une « stratégie vaccinale ». A croire que plus la situation est tragique, plus les « lieutenants ouvriers de la bourgeoisie » sont comiques bien qu’ils n’aient aucun humour. Eux, ils veulent être des imbéciles. Du coup, Julien Dray ne commente rien. Il a bien retenu la leçon de Groucho Marx, à savoir : « Mieux vaut mieux passer pour un con que parler et dissiper tout doute » (parfois attribuée à Abraham Lincoln).

 

A ce coin du détour, il nous faut évoquer, avec tous nos regrets, « Le Tribun du peuple », bien décidé à nous apporter la Lumière dans toutes les pièces. On l’aura compris, ce n’est pas la lumière électrique.

 

Résumé des épisodes précédents :

Après avoir appelé là éradiquer ressortissants tchétchènes, Le cheval de retour de Mitterrand a déclaré sa candidature future, moyennant un micro-plébiscite internautique. Pour bien faire, il doit faire amende honorable. Face à madame Elkrief, il peste : Jean-Luc Mélenchon: "Les musulmans de France doivent être respectés" mais gare au « séparatisme ». Comme le lui enseigné Mimi-la brouette (dit « Tonton » ou « Dieu »), il y’a la paille des mots et …le grain des choses[3]

Pour devenir Monsieur Propre, sans avoir l’air de partir en Javel, Le Mélenchon a dû faire mine regretter son attitude lors de la fameuse Perquiz de l’automne 2018. Il avait été condamné en Justice ;  Il n’avait pas fait appel ensuite.

Ce « benêt[4] » pensait que son traitement par le Parquet financier (qui, selon nous, n’a pas lieu d’être) susciterait « l’indignation générale ». Au final, il regrette juste d’avoir crié…[5]

Rappelons que la perquisition n’entrant pas dans le cadre d’une information judiciaire[6], Mélenchon pouvait s’y opposer. Nous pensons de notre côté que ce « Tribun » ne voulait pas qu’un Juge d’instruction soit nommé en vue d’une enquête approfondie.

En fait, Le Mélenchon ne s’attendait pas à être incompris par de nombreux insoumis. Son repentir est fort tardif, non ?

 

Pour le reste, à moins d’un séisme vraiment sismique, Le Cheval de retour sera un candidat de premier tour, pour se peser. S’il pèse assez et qu’il est sage avec la ou le candidat de gauche arrivé en tête, il pourrait prétendre à un ministère si cette candidate succédait à Macron… Et puis, Le JLM a son clone, Le sieur Montebourg. Ce dernier veut, lui aussi, être parmi «  les purs et les sincères qui dirigent les masses populaires »[7].

Seulement voilà, c’est pas parce qu’on peint des rayures sur une hyène « made in France »  qu’elle va devenir un zèbre.

 

Laissons là les deux « benêts » pour revenir quelques peu sur les suites du film Le Hold Up, à savoir la campagne hystérique contre « le complotisme ».

Nous n’allons pas revenir ici sur le film qui a provoqué l’Ire des Gentilshommes, certifiés ISO par une AFNOR officieuse.

Bien évidemment, l’idée d’un complot mondial permanent est une vieille lune de l’extrême-droite monarchiste et fasciste depuis la fin du 19ème. Mais, il ne s’agit pas d’un complot d’Etats ligués à l’échelle planétaire, c’est un complot judéo-maçonnique planétaire qui corromprait les États, les Nations, la Sociétés civiles – « ils sont partout ! ». Ou encore, l’envolée d’un des commissaires chargés par Vichy  en 1941 des « questions juives », pendant la dégueulasse exposition sur « les juifs et la France » : « C’est pas comme si les juifs avaient la peau bleue ».[8]

 

Si nous devions pourfendre cette hydre, nous devrions clouer au pilori de l’Histoire Honoré de Balzac qui avait affirmé : Tout pouvoir est une conspiration permanente.[9]

Pour le même prix, Nous devrions mettre au pilon le livre de Mitterrand « Le coup d’État permanent », à défaut de brûler ce brûlot en Place de Grêle. Il règne déjà une odeur de chasse aux sorcières, avec force amalgames. Un type d’amalgames que l’on croyait benoîtement révolus depuis Staline…

Bien sûr, nous pourrions comprendre comme une réaction à la fois épidermique et démocratique à la théorie du complot, au conspirationisme latent comme strident, par antifascisme instinctif. Or, repris en main par l’État et des Media fausses, cet anti-complotisme finit par nous vendre un autre « complotisme » contre de supposés « complotistes » qu’il faut traquer voire interdire.

Les théories du complot ne sont pas l’apanage des seuls « Conspirationnistes ». Elles poussent sur les racines idéologiques des Conceptions policières de l’Histoire dont nous parlerons dans une prochaine publication. Nous ne manquerons pas d’y faire revivre le ministre pompidolien de l’Intérieur, Raymond Marcellin qui fustigeait sans répit « Le complot international ». Antérieurement, ce Marcellin avait siégé au Conseil national de Pétain- Vichy et décoré de l’Ordre de la Francisque.

Comme quoi, l’anticomplotisme versaillais n’est qu’une des dix versions de la même diversion des fausses media et du vrai pouvoir.

  1. Etre antisioniste ? Antisémite !
  2. Rejeter l’islamophobie ? Islamophile ! Islamogauchiste !
  3. Rejeter la manipulation du virus ou se demander s’il n’est pas sorti d’un labo ? Complotiste !
  4. Etre pour l’accueil de tous les réfugiés ? Mondialiste ! Démagogue ! Droitdel’hommiste !
  5. Stigmatiser la discrimination qui frappe les noirs et maghrébins français ? Racialiste !
  6. Dénoncer les mesures liberticides et les violences policières de l’Etat ? Angéliste ! Juridiste !
  7. Combattre les hausses des prix de l’essence ? Pollueur ! Ennemi de l’écologie !
  8. Rejeter l’Union Européenne ? Protectionniste Belliciste !
  9. Se poser des questions sur le réchauffement du Climat ? Trumpiste ! Trust-iste !
  10. Lutter pour la réindexation des salaires et des pensions, pour les effectifs ? Utopiste ! Fainéant ! Ennemi du « Mérite » et de la réussite personnelle ! Irresponsable !

Oh, nous n’allons pas pousser des Cris d’Onfray, quant à nous. La « Pensée unique » -, inventée par Emmanuel Todt-cuvée 1995 - n’existe pas. En revanche, l’idéologie dominante, celle de la classe dominante, passe par bien des canaux. Elle est « plurielle ». Bien souvent, il s’agit de taper de façon « plurielle » sur celles et ceux qui ne marchent pas dans la combine Covidéenne du pouvoir. Vous avez même des arbitres des élégances comme madame Natacha Polony pour dire que le « Complotisme » se nourrit des mensonges successifs sur cette maladie et son traitement, le « Complotisme » se nourrirait de la gestion calamiteuse de la maladie par Macron et ses sbires. Cette grande dame de Marianne a oublié d’être stupide et n’a pas oublié d’être futée.[10]

Même des media démocratiques et indépendants jugent « complotiste » Le Hold Up. Un nouveau signe de l’Eternelle « montée du fascisme » depuis 1982 ? Celle qui invitait Edwy Plenel à appeler à voter Macron en 2017 pour barrer la route à Marine Le Pen.

Ce qui ne nous empêchera jamais de défendre Mediapart face à ses détracteurs et, avant tout, face à l’État comme nous défendons Le Hold Up actuellement.

 

Voilà, ce Point du Jour s’inachève ici, avec un jour d’avance. Dans les jours qui viennent, nous reviendrons sur des questions d’Economie et sur la mélasse politique pré-électorale.

 

Nous vous souhaitons une bonne Fin de Semaine. Prenons soin de nous toutes et tous, de nos proches, de nos enfants.

 

 

[1] Nom de deux médecins dans la pièce Le malade imaginaire de Molière, Monsieur Diafoirus et son fils Thomas (« grand benêt nouvellement sorti des écoles, qui fait toutes choses de mauvaise grâce et à contretemps »), deux cuistres grandiloquents et rétrogrades dont le charlatanisme finit par éclater au grand jour. \  https://fr.wiktionary.org/wiki/Diafoirus

[2] https://www.lepoint.fr/politique/absurdistan-un-journal-allemand-tacle-la-france-dans-sa-gestion-du-covid-19--14-11-2020-2401068_20.php  \ DIE ZEIT\Le Temps.

[3] Mitterrand a écrit le livre-journal, « la paille et le grain» avant 1981 et, dans un moment gouailleur, Pierre Lambert avait complété : « il y a la paille des mots et le grain des choses » \ Le Mélenchon avait gardé des rapports complices avec le chef des lambertistes

[4] Benêt est une injure qui revenait souvent dans les diatribes mélanchoneuses, il y a peu.

[5]https://www.atlantico.fr/video/3593798/jean-luc-melenchon-reconnait-avoir-commis-une-erreur-lors-de-la-perquisition-au-siege-de-son-parti

[6] L'information judiciaire est l'enquête menée par un juge d'instruction permettant de déterminer l'existence d'une infraction, les auteurs de l'infraction et s'il y a des indices contre la personne ou les personnes mis en cause. L'information judiciaire est ouverte à la demande du procureur de la République ou à l'initiative d'une victime.

[7] Bill Deraime\ 1983\ Qu'est-ce que tu vas faire ?\   https://youtu.be/9ksn1W8IfVQ

[8] L’énigme Bousquet \ Documentaire\ https://youtu.be/RwLG2ydAghI \     12:13

[9] https://citations.ouest-france.fr/citation-honore-de-balzac/pouvoir-conspiration-permanente-29284.html

[10] https://www.marianne.net/politique/natacha-polony-hold-up-ce-qui-arrive-quand-les-questions-sont-interdites

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.