DICTATURE MACRONIQUE et SILENCE DES PANTOUFLES

Pdj du vendredi 29 janvier 2021 à 19 : 10

  Merci à vous, lectrices, lecteurs, mediapartistes, qui nous survolez, nous lisez et nous critiquez sur Mediapart ou Facebook.

Ou : (2) Dany Menz | Facebook

Ou : CORRESPONDANCES OUVRIERES LIBRES | Facebook

 « … La science et le savoir-faire trotskystes se résument dans la capacité d’élaborer les mots d'ordre adéquats à un moment donné de la lutte de classes »  

 [Hugo Miguel Bressano dit Nahuel Moreno - 1924  - 29 janvier 1987]. [1] Il nous a légué la formule : marxistes sauvages.

 

Contenu :

- UN « HYBRIDE » SÉGRÉGATIONNISTE - 1

- COMMENT SANOFI SACRIFIE LA RECHERCHE - 2

- OÙ VA MARTINEZ, COMME CA, SANS LUMIERE ? - 2

 

DICTATURE MACRONIQUE et

SILENCE DES PANTOUFLES

 

 

Il y aurait de quoi être dépité, à la longue.

De mauvaises nouvelles en mauvaises nouvelles, les gens – dont nous sommes – subissent le supplice de la goutte d’eau. Goutte d’eau lacrymogène. Des Gouttes qui tombent comme des tuiles ou des parpings. Le tout pimenté de déclarations assassines venant de ceux qui ne sont pas des gens.

Le pouvoir despotique, criminel à plus d’un titre, ne sait pas comment annoncer le confinement qu’il a décidé. Et après ?

 

En ce vendredi 29 janvier, les mass-media nous vendent l’idée d’un confinement hybride que la dictature macronique aurait retenu.

Un peu comme s’il s’agissait d’une bagnole.

En matière d’hybrides, nous avons trouvé un expert : monsieur François de Closets, un de ces chantres qu’on avait oublié. Ce FdC (Fils de Covid) a la solution toute prête :

"Je n’ai pas la solution précise sur ce qu’il faut faire: quel type de confinement, des ségrégations selon l’âge, etc. Je m’interroge simplement sur les principes de base. On est parti sur l’idée que toutes les vies ont le même prix. Moi je vous dis que toutes les vies n’ont pas le même prix! " [2]

Ainsi va le capitalisme :

Faire de tri entre ceux que l’on va soigner et ceux que l’on va sacrifier, opposer les uns et aux autres « rationnellement ».

S’agissant d’un vieux schnock de 87 ans issu d’une lignée qui a fait fortune dans le colonialisme, dans la partie « française » de l’Inde avant les années 50, il y’aurait de quoi être sarcastique, n’est-ce pas ? Hélas, il y’a plus grave :

Jeudi 28 janvier, le comité social et économique central (CSEC) de l'entité Sanofi Aventis Recherche et Développement (R&D) est convoqué pour une "réunion préliminaire" sur " l'évolution de la R&D en France à l'horizon 2022 ", a indiqué à l'AFP Aline Eysseric de la CFDT. " Environ 400 postes en R&D " devraient disparaître, a-t-elle ajouté [3]

Les adeptes du Silence des pantoufles, tel Philippe Martinez, peuvent trouver cela paradoxal par temps de frimas covidéens, ils ne vont surtout pas prendre fait et cause pour l’annulation des licenciements car ils ne vivent que pour se concerter avec la Dictature macronique en espérant quelques sièges dans une hypothétique Association Capital-Travail à la de La Rocque.[4]

 Contenu :

- UN « HYBRIDE » SÉGRÉGATIONNISTE - 1

- COMMENT SANOFI SACRIFIE LA RECHERCHE - 2

- OÙ VA MARTINEZ, COMME CA, SANS LUMIERE ? - 2

 

 

 

« … Nous pouvons dire que toute la science et le savoir-faire trotskystes se résument dans la capacité d’élaborer les mots d'ordre adéquats à un moment donné de la lutte de classes » [5]

 

 

DICTATURE MACRONIQUE ET

SILENCE DES PANTOUFLES

 Il y aurait de quoi être dépité, à la longue.

De mauvaises nouvelles en mauvaises nouvelles, les gens – dont nous sommes – subissent le supplice de la goutte d’eau. Goutte d’eau lacrymogène. Des Gouttes qui tombent comme des tuiles ou des parpings. Le tout pimenté de déclarations assassines venant de ceux qui ne sont pas des gens.

Le pouvoir despotique, criminel à plus d’un titre, ne sait pas comment annoncer le confinement qu’il a décidé. Et après ?

 En ce vendredi 29 janvier, les mass-media nous vendent l’idée d’un confinement hybride que la dictature macronique aurait retenu.

Un peu comme s’il s’agissait d’une bagnole.

- UN « HYBRIDE » SÉGRÉGATIONNISTE -

En matière d’hybrides, nous avons trouvé un expert : monsieur François de Closets, un de ces chantres qu’on avait oublié. Ce FdC (Fils de Covid) a la solution toute prête :

"Je n’ai pas la solution précise sur ce qu’il faut faire: quel type de confinement, des ségrégations selon l’âge, etc. Je m’interroge simplement sur les principes de base. On est parti sur l’idée que toutes les vies ont le même prix. Moi je vous dis que toutes les vies n’ont pas le même prix! " [6]

Ainsi va le capitalisme :

Faire de tri entre ceux que l’on va soigner et ceux que l’on va sacrifier, opposer les uns et aux autres « rationnellement ».

S’agissant d’un vieux schnock de 87 ans issu d’une lignée qui a fait fortune dans le colonialisme, dans la partie « française » de l’Inde avant les années 50, il y’aurait de quoi être sarcastique, n’est-ce pas ?

- COMMENT SANOFI SACRIFIE LA RECHERCHE -

Hélas, il y’a plus grave :

Jeudi 28 janvier, le comité social et économique central (CSEC) de l'entité Sanofi Aventis Recherche et Développement (R&D) est convoqué pour une "réunion préliminaire" sur " l'évolution de la R&D en France à l'horizon 2022 ", a indiqué à l'AFP Aline Eysseric de la CFDT. " Environ 400 postes en R&D " devraient disparaître, a-t-elle ajouté [7]

 

- OÙ VA MARTINEZ, COMME CA, SANS LUMIERE ? -

 

Les adeptes du Silence des pantoufles, tel Philippe Martinez, peuvent trouver cela paradoxal par temps de frimas covidéens, ils ne vont surtout pas prendre fait et cause pour l’annulation des licenciements car ils ne vivent que pour se concerter avec la Dictature macronique en espérant quelques sièges dans une hypothétique Association Capital-Travail à la de La Rocque.[8]

Il n’en reste pas moins qu’après tout le concert de flûte inenchantée des sanofistes et du Conseil scientologique macronique, la vie immédiate montre qu’il n’y a pas de confinement, pas de couvre-feu pour les dividendes des gros actionnaires

Par conséquent, nous autres marxistes sauvages, persistons :

À bas le couvre-feu

À bas le confinement

À bas Macron

 

De la même manière, nous vous invitons à signer et faire connaître la pétition Change.org pour traîner Bolsonaro devant la Cour pénale internationale, à la demande du chef indigène Raoni.

(Voir en notes de bas de page.)[9]

[1] Extrait de : MIA - N. Moreno - Un document acandaleux (marxists.org)

[2] "Toutes les vies n’ont pas le même prix": François de Closets plaide pour l’autoconfinement des plus de 75 ans - Charente Libre.fr

[3] Sanofi: la CGT appelle à une grève reconductible à partir du 1er février (bfmtv.com)

[4] Le Colonel de la Rocque s’était notamment « illustré » lors des émeutes du 06 février 1934 contre le parlement, au compte des anciens combattants Croix de feu. Charles de Gaulle  fit sienne cette idée vert-de-gris.

[5] MIA - N. Moreno - Un document acandaleux (marxists.org)

[6] "Toutes les vies n’ont pas le même prix": François de Closets plaide pour l’autoconfinement des plus de 75 ans - Charente Libre.fr

[7] Sanofi: la CGT appelle à une grève reconductible à partir du 1er février (bfmtv.com)

[8] Le Colonel de la Rocque s’était notamment « illustré » lors des émeutes du 06 février 1934 contre le parlement, au compte des anciens combattants Croix de feu. Charles de Gaulle  fit sienne cette idée vert-de-gris.

[9] Partager la pétition. · La France soutient Raoni ! · Change.org

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.