Alain bousquet
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 nov. 2013

Just do it ! Ma réponse à Stéphane Delpeyrat-Vincent.

 J’ai lu ce matin la nouvelle livraison du blog de Stéphane Delpeyrat, secrétaire national du parti socialiste, ceux de ses camarades qui l’ont envoyé dans cette galère sont de toutes évidences des  comme nous, qui espérons  d’une autre politique, qui appelons  d’une action fondée sur nos valeurs communes !

Alain bousquet
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J’ai lu ce matin la nouvelle livraison du blog de Stéphane Delpeyrat, secrétaire national du parti socialiste, ceux de ses camarades qui l’ont envoyé dans cette galère sont de toutes évidences des  comme nous, qui espérons  d’une autre politique, qui appelons  d’une action fondée sur nos valeurs communes !

Je partage  tout ou presque de cette analyse gauche, de battre ton cœur peut s’arrêter , jusqu’au titre pourtant  plus judicieux que conforme à la réalité !

Car il y a bien -et c’est le commencement par lequel doit commencer notre réflexion- un cœur qui bat à gauche. C’est celui qui réclame  une réorientation de la gouvernance européenne, qui dénonce le ralliement à la politique de l’offre affichée par le gouvernement, qui refuse de voter le TCSG, qui combat l’ANI, qui rejette la réforme des retraites, qui hurle à la révolution fiscale, à la justice, au partage,  qui appelle à prendre en compte  l’urgence écologique qui menace la planète…

Ce petit cœur qui bat au beau milieu des renoncements et des félonies, ce petit espoir qui se maintient vaille que vaille, c’est le Front de gauche qui le porte, le protège, l’entretient vivant !

Est-ce pour cela que nous méritons les coups de tous ! De toute part, par tout temps ? De l’UMP, du FN, de la rue Solferino qui n’a de cesse de nous diviser, des Landes, de chez toi  où il n’est de plus grands plaisirs que de voir quelques nigauds céder à la division du Front de Gauche  pour faire cause commune  à Mont de Marsan, à Dax, à st Paul ! Nous n’avons qu’une seule ambition, maintenir la flamme, amplifier le tic-tac de notre cœur commun !

Oui, tu as raison mille fois raison d’écrire : « La gauche en France devrait dans ces circonstances faire figure d'exemple et d'exception après avoir enchaîné depuis cinq ans victoires sur victoires aux élections locales puis nationales, parvenant même, fait sans précédent, à remporter le Sénat....Et pourtant ici non plus, la dynamique n'est pas au rendez-vous. Le pays gronde, la gauche se désespère, l'extrême droite gonfle ses voiles et la perspective des prochaines élections terrorise et paralyse le PS. »

Alors chiche !

 L’occasion est là devant nous, elle n’est pas lointaine, elle n’est pas inatteignable, elle exige juste la concordance du discours et des actes !

Avec les tiens, avec les nôtres, avec les députés écologistes conséquents, nous pouvons  mettre à bas la reforme sarkosyste des retraites, et réorienter la politique du gouvernement de Hollande.

Nous avons les moyens d’imposer le changement de cap !

Oui ! Tu as raison, la gauche est en crise jusqu’à la perte de son âme, c’est dans cette crise qu’elle peut  accomplir le sursaut tant attendu.

Et là nous sommes encore d’accord, ce n’est pas le Front de Gauche qui réussira seul  cette œuvre de salubrité publique, c’est en prenant vos responsabilités que nous pourrons ensemble dépasser  les institutions  sclérosantes de cette cinquième République qui meurt d’étouffer tous ceux qui en dénoncent les limites démocratiques. C’est en agissant concrètement que nous pourrons créer le rapport de force nécessaire à la Révolution  fiscale qu’attendent les salariés qui ne refusent pas l’impôt mais l’injustice de la politique au service de ceux qui se gavent !

 C’est en faisant voter les 21 députés D’UMA contre la réforme des retraites que le peuple tout entier pourra retrouver la confiance dans la parole de la Gauche !

Oui la gauche a besoin de se refonder, sans préalable, sans exclusive, mais sur des actes !

Alors mon cher Stéphane, je souhaite vraiment, que la prochaine livraison de ton blog, en plus de m’apporter de justes analyses puisse me donner de vraies perspectives.

Je lirai avec plaisir, j’en suis certain, ton appel à participer à la marche pour le grand chamboule-tout fiscal, j’applaudirai des deux mains ton appel au vote contre la réforme des retraites, je me réjouirai de l’initiative prise par les tiens  pour la constitution d’une majorité alternative faite des écologistes conséquents, des socialistes debouts et du Front de Gauche !

Nous sommes disponibles, encore faut-il, que vous le vouliez !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gauche(s)
En Seine-Maritime, Alma Dufour veut concilier « fin du monde et fin du mois »
C’est l’un des slogans des « gilets jaunes » comme du mouvement climat. La militante écologiste, qui assume cette double filiation, se lance sous les couleurs de l’union de la gauche sur ce territoire perfusé à l’industrie lourde, qui ne lui est pas acquis.
par Mathilde Goanec
Journal — Santé
Comment le CHU de Bordeaux a broyé ses urgentistes
Les urgences de l’hôpital Pellegrin régulent l’accès des patients en soirée et la nuit. Cela ne règle rien aux dysfonctionnements de l’établissement, mettent en garde les urgentistes bordelais. Épuisés par leur métier, ils sont nombreux à renoncer à leur vocation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Europe
En Italie, Aboubakar Soumahoro porte la voix des ouvriers agricoles et autres « invisibles »
L’activiste d’origine ivoirienne, débarqué en Italie à l’âge de 19 ans, défend les ouvriers agricoles migrants et dénonce le racisme prégnant dans la classe politique transalpine. De là à basculer dans la politique traditionnelle, en vue des prochaines élections ? Rencontre à Rome. 
par Ludovic Lamant
Journal — Moyen-Orient
Le pouvoir iranien en voie de talibanisation
La hausse exponentielle des prix pousse à la révolte les villes du sud et de l’ouest de l’Iran. Une contestation que les forces sécuritaires ne parviennent pas à arrêter, tandis que le régime s’emploie à mettre en place une politique de ségrégation à l’égard des femmes.
par Jean-Pierre Perrin

La sélection du Club

Billet de blog
par Bésot
Billet de blog
Ce qu'on veut, c'est des moyens
Les salarié·es du médicosocial se mobilisent à nouveau les 31 mai et 1er juin. Iels réclament toujours des moyens supplémentaires pour redonner aux métiers du secteur une attractivité perdue depuis longtemps. Les syndicats employeurs, soutenus par le gouvernement, avancent leurs pions dans les négociations d'une nouvelle convention collective avec comme levier le Ségur de la santé.
par babalonis
Billet de blog
Macron 1, le président aux poches percées
Par Luis Alquier, macroéconomiste, Boris Bilia, statisticien, Julie Gauthier, économiste dans un ministère économique et financier.
par Economistes Parlement Union Populaire
Billet de blog
Le service public d’éducation, enjeu des législatives
Il ne faudrait pas que l’avenir du service public d’éducation soit absent du débat politique à l’occasion des législatives de juin. Selon que les enjeux seront clairement posés ou non, en fonction aussi des expériences conduites dans divers pays, les cinq prochaines années se traduiront par moins ou mieux de service public d’éducation.
par Jean-Pierre Veran