LA RAISON DES OUVRIERS DU MONDE 1/3

Je donne à lire ici, en trois parties, ce qui fait synthèse d'un livre né de la rencontre de quelques « ouvriers du monde » et de quelques volontaires amis de leur cause, dont je suis très proche, depuis de nombreuses années.

Un livre où il est question de ceux qui oeuvrent à ouvrir un nouveau chemin.

Un livre écrit entre 2009 et 2011 par les habitants du Foyer Procession, 73 rue de la Procession 75015 Paris


PREMIERE PARTIE : Une « machine » nouvelle

La Mairie de Paris et les structures gestionnaires des foyers où vivent des ouvriers originaires d’Afrique ont engagé une vaste opération de transformation des foyers parisiens en « résidences sociales ».

Cette opération, ils l’appellent « Plan de traitement des Foyers de Travailleurs Migrants ».

Côté façade, c’est la prétendue amélioration des conditions de vie des habitants des foyers et la prise en compte « des personnes en difficulté sociale » qui serait visée.

Vu de l’intérieur, c’est un véritable plan de guerre contre les gens qui habitent les foyers et contre leurs familles. Un plan qui détruit sur son passage tout ce que ces habitants y ont construit de bien et d’utile pour eux.

Un plan pour rendre leur vie et celle de leurs familles encore plus difficile qu’elle n’est déjà : à terme il s’agit de chasser ces ouvriers de leur logement, en particulier en les endettant par des loyers qu’ils seront incapables de payer.

Il s’agit aussi d’en finir avec toute organisation collective de la vie – une organisation qui est propre aux foyers ouvriers, où les habitants l’y ont peu à peu créée et installée.

Ce plan s’est déjà attaqué à de nombreux foyers comme, par exemple, ceux de Commanderie et de David d’Angers dans le 19ème,  ou de Falguière dans le 15ème .

Depuis plusieurs années, il cherche à s’attaquer au foyer Procession, où les habitants ont déjà longuement retardé le commencement de ces travaux néfastes.

Depuis début 2011, des travaux ont commencé et la destruction du foyer - remplacé par des « logements sociaux » (comme le dit l’affiche posée par la Mairie de Paris sur le foyer) - poursuivra son chemin si elle n’est pas stoppée par une tout autre volonté dont la visée est de construire l’avenir des gens, dans le respect de ce qu’eux-mêmes considèrent comme étant bien pour eux.

C’est pour faire face - debout - à ce plan destructeur de leurs vies et de celles de leurs familles, que les habitants du foyer Procession et d’autres volontaires qui sont devenus leurs amis ont décidé de construire ce qu’ils ont appelé leurpropre « machine de vérité, de respect, de bonheur et de courage ».

Ce livre est une œuvre produite par cette « machine » nouvelle. Il a pour objectif de vous présenter comment s’est formée une capacité singulière de gens qui travaillent à se battre dignement pour ce qui est bien pour eux.

Nous sommes convaincus que travailler de cette façon est possible pour quiconque décide d’entrer dans le chemin qui vous est présenté par ce livre.

Car, comme l’a dit un ouvrier habitant du foyer, tout ce que dit ce livre est adressé « à nous tous ».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.